Apres la tenue Il y a presqu’un an, le 27 novembre 2020, de la première réunion du Comité de Pilotage de ce Projet, ce nouveau rendez-vous manifeste l’engagement du Gouvernement de la Transition qui a accordé un intérêt particulier à la lutte contre le terrorisme et toutes les autres formes de criminalité transnationale organisée afin de créer les conditions de sécurité dont nos populations ont besoin pour mener leurs activités de développement. C’est la raison pour laquelle, la lutte contre l’impunité, sous toutes ses formes, figure en bonne place, dans le Plan d’Actions du Gouvernement de la Transition.

 

Cette deuxième réunion du Comité de Pilotage magnifie l’excellence de la coopération avec l’Union Européenne qui a permis la mise en place de ce Projet pilote dont les réalisations correspondent parfaitement aux besoins de notre pays dans le cadre du renforcement de son dispositif de lutte contre le terrorisme.

Ce programme, doté d’un budget de 2.292.500 000 francs CFA, soit 3,5 millions d’euros, a démarré le 03 janvier 2020.

Son objectif principal est de contribuer, d’une part, à consolider les capacités d’action et l’efficience de la Brigade d’Investigations Spécialisées à travers le respect des droits et  des normes juridiques, sa dotation en locaux et en outils adaptés à ses missions, tant à Bamako que sur Sévaré afin de rapprocher cette unité des lieux de commission de crimes et, d’autre part, à consolider les maillons de la chaîne pénale par la formation des acteurs.

Source : Cellule de Communication MJDH

MaliwebCoopérationPolitique
Apres la tenue Il y a presqu’un an, le 27 novembre 2020, de la première réunion du Comité de Pilotage de ce Projet, ce nouveau rendez-vous manifeste l’engagement du Gouvernement de la Transition qui a accordé un intérêt particulier à la lutte contre le terrorisme et toutes les autres...