Le lundi 24 février 2020 dernier, l’Onomo Hôtel a abrité l’ouverture de la cérémonie des activités du TIC national. C’était en présence du Directeur National de l’économie numérique, Dr Amidou TOGO ; de Madame COULIBALY Batokoma Aminata SOGOBA, représentante du Ministre de l’Economie Numérique et de la prospective ; de Dr Mamoutou  Koumaré, représentant du Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ; des représentants de la Banque mondiale ; des responsables des services centraux des Départements ministériels ainsi le Pr Bakary CISSÉ, coordinateur du PADES.

« La transformation numérique n’est pas un choix …. Les outils numériques peuvent être mis au service de la lutte contre la corruption de manière simple et efficace », a introduit le Dr Mamoutou KOUMARE tout en citant les propos de Madame le Ministre de l’Economie Numérique et de la Prospective au Forum de Bamako pour témoigner le rôle plus que jamais important du numérique dans la vie active de l’homme. D’ajouter qu’au cours de 3 jours (24, 25 et 26), les équipes des ministères concernées et de la Banque mondiale vont travailler à travers des échanges sur du concret avec des actions à entreprendre. Toute chose qui permettra immédiatement de répondre aux besoins urgents de structuration dans le cadre du projet du TIC national.

L’objectif de cet atelier de trois jours est de trouver un mécanisme de financement pérenne de l’accès à l’internet haut débit pour les établissements d’enseignement supérieur a l’instar du Sénégal voisin dont le cout de la bande passante pour les établissements d’enseignement supérieur est pris en charge par le Fonds universel. Aussi, de trouver un moyen de mettre les infrastructures des établissements d’enseignement supérieur maliens aux normes avec un budget de maintenance assuré et une gestion mutualisée assurée par des professionnels du secteur dans le cadre d’un cahier des charges définissant la qualité du service. Ces deux objectifs sont les préalables qui doivent être en place pour que l’ambition de développer des compétences numériques, objet du projet régional puisse être poursuivie. Tout en informant que ces préalables sont également importants pour la pédagogie, la recherche et la gestion quotidienne des établissements d’enseignement supérieur dont la dématérialisation avec l’abonnement et l’accès aux ressources documentaires en ligne, les programmes d’enseignement en ligne, l’utilisation partagée des laboratoires virtuels et la collaboration scientifique est une nécessité, le Dr KOUMARE a invité les participants à plus d’engagement pour traduire dans les faits, l’ambition que le gouvernement du Mali a pour le numérique dans le secteur de l’éducation.

A signaler que le rapatriement des serveurs des établissements d’enseignement supérieur hébergé à l’extérieur a été évoqué lors de cette cérémonie d’ouverture.

Dognoume DIARRA

Source: lecombat
MaliwebPolitique
Le lundi 24 février 2020 dernier, l’Onomo Hôtel a abrité l’ouverture de la cérémonie des activités du TIC national. C’était en présence du Directeur National de l’économie numérique, Dr Amidou TOGO ; de Madame COULIBALY Batokoma Aminata SOGOBA, représentante du Ministre de l’Economie Numérique et de la prospective ;...