Au terme d’une analyse approfondie des récents développements et des enjeux de court, moyen et long termes de la crise multidimensionnelle qui secoue le Mali depuis l’année 2012, et du projet du  » Dialogue national inclusif « , le BPN du parti de l’Avant-garde militante et révolutionnaire du Peuple malien a décidé de ne pas participer au  »dialogue national inclusif ». Par ailleurs, la CNAS-Faso Hèrè déclare n’en être pas signataire et ne lui reconnait ni légitimité populaire, ni utilité républicaine, ni validité démocratique.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitique
  Au terme d’une analyse approfondie des récents développements et des enjeux de court, moyen et long termes de la crise multidimensionnelle qui secoue le Mali depuis l’année 2012, et du projet du  » Dialogue national inclusif « , le BPN du parti de l’Avant-garde militante et révolutionnaire du Peuple malien...