Le palais de culture Amadou Hampaté Ba a abrité la cérémonie d’ouverture de la phase nationale du Dialogue National Inclusif le samedi dernier.
Placée sous la présidence de Son excellence Ibrahim Boubacar Keita, du président de la République, Chef de l’Etat cette cérémonie a enregistré la presence du Premier ministre Dr Boubou Cissé, des présidents des Institutions de la République, de l’ancien Chef d’Etat et Haut représentant du Chef de l’Etat pour les régions du Centre le Professeur Dioncounda Traoré, des membres du gouvernement, des anciens Premiers ministres, les leaders religieux, coutumiers, et des représentants des organisations de la société civile, les présidents des partis politiques de la majorité comme une partie de l’opposition.


Quatre discours ont marqué la céremonie. Ils ont tous convergé vers le meme but à savoir l’exhortation des Maliens à l’union nationale. D’abord celui de bienvenue du maire de la commune V, Amadou Ouattara qui a salué le Président de la République pour sa clairvoyance en initiant ce dialogue. Au nom de la population de la commune V et du Conseil communal il a exprimé toute sa satisfaction pour la tenue de ces assises dans sa commune. Amadou Ouattara a fait observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes tombées sur le champ d’honneur.
Ce fut le tour du président du Comité national d’organisation l’ambassadeur Cheick Sidi Diarra de prendre la parole pour remercier tous ceux qui se sont investis tout au long du processus du Dialogue National Inclusif du début jusqu’à à cette phase finale.
Il a rappelé que le processus a commencé depuis le 14 septembre 2019 au niveau des communes avec 607 localités qui ont abrité ces consultations. Après ce sont 57 cercles qui ont suivi le pas. Les consultations régionales et du District de Bamako se sont déroulées les 22 au 24 novembre dernier. Dans chacune de ces phases, les acteurs ont exprimé leurs suggestions pour le bonheur du Mali. Au total, ce sont 32 000 recommandations et suggestions qui ont été formulées par la population lors des consultations à la base, a revelé le porte-parole des faciltateurs.
L’ambassadeur Cheick Sidi Diarra invite le peuple malien à bien saisir cette opportunité salvatrice. Il faut noter que la diaspora a aussi formulé ses suggestions dans les trois thématiques qui seront développées pendant cette phase nationale qui marque un départ nouveau pour le Mali.
Quant au porte-parole du Triumvirat, le troisième à intervenir, l’ancien Premier ministre, Ousmane Issoufi Maiga, au nom des facilitateurs a remercié le peuple malien qui les a accompagné dans leur mission. Il a souligné aussi que son équipe a recueilli les suggestions de plusieurs milliers de Maliens qui se sont exprimés sur le site du Dialogue National Inclusif créé à l’occasion, grâce à l’appui de l’Agetic.
Prenant la parole, le président de la République, Chef de l’Etat, Son excellence, Ibrahim Boubacar Keita, a remercié les membres du Triumvirat pour le travail bien accompli. Il leur a rendu un vibrant hommage. Le président IBK a appelé les maliens à l’union sacrée autour de la patrie.
” Aucune montagne n’est plus forte qu’un peuple uni” a souligné le président IBK. Il a rappelé que le Mali est un pays de diversité culturelle, ethnique et de civilisation, une chance à saisir pour le developpement du. Il a invité les participants à cette phase du Dialogue National Inclusif à mieux réfléchir afin de dégager des suggestions et propositions qui vont asseoir une paix durable et un développement harmonieux pour la partie.
Parlant du comprtement de certains de nos compatriots vis à vis des forces allies des FAMa, le president IBK s’est fait le devoir de rappeler: “il importe que nos compatriots mesurent que s’en prendre à la MINUSMA, c’est s’en prendre surtout aux forces sénégalaises, burkinabè,togolaises, ghanéennes, tchadiennes. Cela est si inconfortable pour notre honneur de Malien, d’Africain. Pareillement nous devons dépasser le complexe colonial visàvis de la France. Nos parents étaient engages par elle sur les fronts des deux grandes guerres mondiales. Aujourd’hui, elle est notre alliée et ses soldats tombent sur notre sol comme les nôtres. Sachons raison garder”.
Le président IBK a, actualité oblige, rendu un hommage vibrant aux soldats nigériens tombés sur le champ d’honneur avant d’annoncer son déplacement au Niger en compagnie de ses pairs du G5- Sahel le dimanche passé pour apporter leur soutien au président Mamadou Issoufi.
“Ce voisin, ne l’oublions pas, a ouvert ses portes aux dizaines de milliers de nos compatriots chasses par la crise qui a secoué notre pays en 2012. Les héros tombés sur le sol malien et sahélien de Inates sont nos fils et nos frères. Inclinons-nous devant leur mémoire !”a dit le president Ibrahim Boubacar Keita.
A noter que les travaux de la phase finale du Dialogue National Inclusif se déroulent du 14 au 22 Décembre au Centre international de conférences de Bamako. Ils se déroulent en plénières sur les trois thématiques: Paix et sécurité; Réformes politiques et institutionnelles et Développement social et jeunesse.
Seydou Diamoutene

Source : 22 Septembre

MaliwebmaliwebPolitique
Le palais de culture Amadou Hampaté Ba a abrité la cérémonie d’ouverture de la phase nationale du Dialogue National Inclusif le samedi dernier. Placée sous la présidence de Son excellence Ibrahim Boubacar Keita, du président de la République, Chef de l’Etat cette cérémonie a enregistré la presence du Premier ministre...