A la faveur d’une cérémonie qui s’est déroulée le mardi 25 juin 2019 dans la salle de banquets du palais de Koulouba, les trois personnalités choisies par le président de la République pour conduire le processus du dialogue politique inclusif, ont reçu le cahier de charges les accréditant dans leur mission. 
« Le Mali compte sur vous » ; c’est en ces termes que le président IBK a conclu son intervention avant de remettre symboliquement le document d’accréditation au professeur Baba Akhib Haïdara le Médiateur de la République, qui fait ainsi office de premier responsable du trio que complètent l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga et de l’ancienne ministre de la Culture Aminata Dramane Traoré. Dans son adresse aux 400 participants issus des partis politiques, des groupements de partis politiques, des organisations de la société civile, des autorités coutumières et religieuses de notre pays, le chef de l’Etat a lancé un appel à l’accompagnement de ce trio. Car, selon lui ils ont accepté cette mission qui est un sacerdoce. « Arbitres et joueurs, vous ferez l’inventaire de l’ensemble des problèmes de notre pays pour en trouver des solutions afin de contribuer à l’apaisement du climat social » a indiqué le président IBK.

Pour le professeur Baba Akhib Haïdara qui venait de recevoir la feuille de route du gigantesque chantier à eux confié, le dialogue politique inclusif sera dans l’intérêt de la stabilité nationale. Il a cité le président IBK qui avait prévenu le pays le 19 juin dernier lorsqu’il disait que « la côte d’alerte est atteinte », comme pour signifier que c’est en un homme bien averti qu’il a accepté la mission de conduire le processus. « Nous sommes conscients que la tâche est complexe et délicate » a laissé entendre le Médiateur de la République avant de solliciter la prière de tout un chacun pour l’atteinte des objectifs du chantier.

Pour rappel, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a, après une large consultation de la classe politique, des légitimités traditionnelles et de la société civile, désigné les personnalités chargées de conduire le processus du Dialogue politique inclusif. Il s’agit du professeur Baba Akhib Haïdara, Médiateur de la République, de l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga et de l’ancienne ministre de la Culture Aminata Dramane Traoré.

Un Comité d’organisation sera mis en place pour assurer la préparation matérielle et scientifique du dialogue politique. Il est présidé par l’ambassadeur Cheick Sidi Diarra, ancien conseiller spécial pour l’Afrique du Secrétaire général des Nations unies. Signalons que le Dialogue politique inclusif, dont tout un chapitre de l’Accord politique de gouvernance signé le 2 mai dernier est consacré, permettra de pacifier le front politique. En outre, cette grande rencontre d’écoute, d’échanges et de discussions permettra d’avoir un large consensus autour des grandes questions de la nation comme les réformes politiques, institutionnelles, sécuritaires. Les participants aborderont aussi les questions de gouvernance, l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger.

André SEGBEDJI/abamako.com

MaliwebPolitique
A la faveur d’une cérémonie qui s’est déroulée le mardi 25 juin 2019 dans la salle de banquets du palais de Koulouba, les trois personnalités choisies par le président de la République pour conduire le processus du dialogue politique inclusif, ont reçu le cahier de charges les accréditant dans...