Aussitôt le Département en main, le tout nouveau Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé Dramé, s’est fait remarquer par son ton péremptoire qui présage d’une Diplomatie offensive.

Sa marque s’imprime depuis le mercredi 8 mai 2019, date de sa prise de contact direct avec les différents Responsables du Ministère et ensuite pour s’imprégner de la méthode de travail dans le traitement des dossiers.

Après avoir écouté le personnel du Département qui a attiré son attention sur les difficultés liées à l’insuffisance en ressources humaines et financières, frein à la performance des Diplomates, le nouveau Chef de la Diplomatie malienne a donné le ton : «Notre pays est en guerre et, dans ce contexte, les Diplomates doivent être des Soldats de l’affirmation du Mali ».

Le ce vendredi 10 mai suivant, le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, entouré de certains de ses proches collaborateurs, a échangé avec le Commandant de la Force conjointe du G5 Sahel, le Général Hanena Ould SIDI. C’est en présence des Représentants du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants du Mali.

Cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la prise de contact du Ministre avec les Partenaires du Mali et en prélude à la réunion ministérielle G5 Sahel-Union Européenne, prévue pour aujourd’hui 14 mai 2019, à Bruxelles, en Belgique, a été l’occasion pour Tiébilé Dramé de s’enquérir du niveau d’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel.

Le Général Hanena a fait l’état des lieux de la Force conjointe, ses défis ainsi que ses perspectives à S.E.M Tiébilé Dramé, Ministre de tutelle du G5 Sahel.

Après avoir encouragé son interlocuteur à poursuivre les actions déjà entamées, le Ministre Dramé lui a assuré que le Gouvernement du Mali mettra tout en œuvre pour contribuer à l’atteinte des objectifs fixés au G5 Sahel par les Chefs d’État des pays membres. Il s’agit, en effet, de l’éradication du terrorisme et de la criminalité transnationale, de l’instauration durable de la paix et de la sécurité et de l’amélioration des conditions de vie des populations de l’espace G5-Sahel.

Mais le Ministre Dramé a, dans un langage coupant, signifié aux partenaires du Mali dans la lutte contre le terrorisme que l’étape de passivité qui marque la MINUSMA doit être dépassée. Car, l’heure est désormais à l’offensive. Donc, sa mission doit être d’un mandat robuste pour traquer et démasquer les ennemis de la République.

D.C.A

Source: Le Soft

MaliwebDiplomatiePolitiqueminusma
Aussitôt le Département en main, le tout nouveau Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé Dramé, s’est fait remarquer par son ton péremptoire qui présage d’une Diplomatie offensive. Sa marque s’imprime depuis le mercredi 8 mai 2019, date de sa prise de contact direct avec les différents...