Pour la traversée de la période transitoire, le président Bah N’Daw et son vice-président ont reçu les représentants diplomatiques de certains pays au Mali. Il s’agit de l’Ambassadeur de la Chine au Mali, S.E.M. Zhu Liying, et celle de la Suisse, Mme Marion Weichelt Kruspski. Pour l’occasion, les deux pays amis du Mali ont tenu à rassurer les nouveaux chefs du pays.

En un mot, la balle se trouve dans le camp malien. Ces deux pays amis du Mali ont donné l’assurance d’accompagner les autorités transitoires. Il ne s’agit pas de se substituer aux autorités maliennes, mais de les appuyer en termes de coopération. « Mon objectif est de transmettre au nom de la Chine deux messages de félicitation au président de la transition. Le premier consiste à le féliciter pour son investiture. Le second s’inscrit dans le cadre du 60e anniversaire de l’indépendance du Mali », explique l’Ambassadeur chinois. Lors de son entretien avec Bah N’Daw, l’intéressé annonce avoir saisi l’occasion pour rassurer le président de la République en termes d’accompagnement des Maliens. « J’ai aussi saisi l’occasion pour réaffirmer la volonté et la disponibilité de la Chine à accompagner et soutenir le Mali dans tous les sens et dans toutes les circonstances, surtout pour passer ensemble ces moments difficiles », a-t-il énoncé. Aux dires du diplomate chinois, « le président malien n’a pas le temps à perdre. Nous allons ensemble continuer en renforçant notre coopération et partenariat non seulement dans des secteurs traditionnels, mais nous allons aussi réfléchir ensemble dans des secteurs innovants ».

Au nom de son pays, Zhu Liying a annoncé la célébration du 60e anniversaire des relations diplomatiques établies par Modibo Keita et son homologue chinois de l’époque dans les prochains jours. Puis d’être on ne peut plus clair : « Je suis sûr que sur la base de ces 60 ans d’amitié et de coopération, nous pouvons, et nous devons faire des réalisations encore plus importantes ». Quant à l’Ambassadrice de Suisse au Mali, celle-ci s’est plutôt penchée sur le renforcement des coopérations en termes d’éducation, de bonne gouvernance et du développement rural. « Nous sommes venus pour féliciter le nouveau président pour son investiture, mais aussi pour rassurer l’accompagnement du Mali par la Suisse en termes de coopération », annonce l’Ambassadrice. Dans son intervention, la diplomate mentionne que son pays intervient dans le domaine de l’éducation, celui du développement rural et de la bonne gouvernance.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays-Mali

MaliwebDiplomatie
Pour la traversée de la période transitoire, le président Bah N’Daw et son vice-président ont reçu les représentants diplomatiques de certains pays au Mali. Il s’agit de l’Ambassadeur de la Chine au Mali, S.E.M. Zhu Liying, et celle de la Suisse, Mme Marion Weichelt Kruspski. Pour l’occasion, les deux...