Depuis Le 15 mai 1948, le peuple palestinien vit  toutes les formes de négation de ses droits légitimes,  violence, répression, exil, emprisonnement, massacres etc.…

Les Palestiniens commémorent cette année 71 ansde  la Nakba, qui reflète la période de dépossession, de destruction, d’expulsions, de pillage et de massacre à l’encontre des palestiniens, menant à la création de l’Etat d’Israël en 1948.

Les chiffres sont éloquents et témoignent la souffrance du peuple Palestinien à partir de cette date, qui est à l’origine de ce qu’ont peut qualifier de nettoyage ethnique planifié, un vrai génocide de l’Etat d’occupation.

Les palestiniens sont en réalité victimes d’un système d’apartheid de l’Etat d’Israël et cautionné par son allié les Etats unis. Le peuple palestinien est martyrisé, violenté, tués et exilé, et cela depuis 1948 en toute violation des droits internationaux et les conventions et résolutions des nations unies.

Dans les mois qui ont précédé et suivi ce jour funeste, des centaines de villes et villages palestiniens furent détruits par les forces armées sionistes, forçant deux tiers de la population palestinienne à prendre la route de l’exil.

La Nakba (catastrophe) palestinienne n’est pas juste une période révolue, c’est une entreprise systématique de déracinement des Palestiniens de leur terre et de répression pour les priver de toute expression politique propre.

Plusieurs générations se sont succédées, mais la mémoire palestinienne n’en reste pas moins vive, et la jeunesse palestinienne est aujourd’hui marquée dans sa chair et dans son sang par un désir de résistance, de retour et de libération.

La Nakba, cet événement  ne doit pas être relégué dans les placards de l’histoire, pas tant que les réfugiés sont toujours des réfugiés et que les colons continuent de voler la terre palestinienne.

Le peuple palestinien est plus que jamais déterminé à poursuivre son combat et sa lutte pour son droit légitime à la  liberté, à l’indépendance et  à la libération des ses terres avec le soutien de tous les pays amis et les peuples épris de paix et de la justice avec la création de son Etat Indépendant avec Jérusalem pour capitale.

Bamako le 15 Mai 2019

Vive la Palestine

Vive la paix et la justice

Source: L’Aube

MaliwebCommuniqué de presseDiplomatie
Depuis Le 15 mai 1948, le peuple palestinien vit  toutes les formes de négation de ses droits légitimes,  violence, répression, exil, emprisonnement, massacres etc.… Les Palestiniens commémorent cette année 71 ansde  la Nakba, qui reflète la période de dépossession, de destruction, d’expulsions, de pillage et de massacre à l’encontre des palestiniens, menant à la création...