Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, continue son offensive diplomatique pour faire comprendre le contexte et la situation du pays aux amis et partenaires du Mali en vue d’obtenir leur accompagnement et leur assistance. C’est dans ce contexte qu’il a conduit une mission le 11 octobre dernier dans le Royaume chérifien.

Cette mission fait suite à sa participation aux «3èmes Rencontres avec l’Afrique» et à la 5ème édition de la Semaine des affaires italie-Afrique, baptisée «Italia-Africa Business Week», tenues respectivement la semaine dernière à Rome en Italie.
Cette fois-ci à Rabat dans la capitale marocaine, le chef de la diplomatie malienne était porteur de message du colonel Assimi Goïta, président de la Transition, à sa Majesté Mohammed-VI, roi du Maroc.

Au cours de son séjour au Maroc, le ministre Diop s’est entretenu avec son homologue Nasser Bourita, à qui, il a transmis «les salutations fraternelles du chef de l’État ainsi que les vœux qu’il forme pour son bonheur personnel et pour la prospérité du Peuple frère du Maroc».
Au cours de l’entretien, Abdoulaye Diop a salué le bon déroulement des dernières élections générales et la formation d’un nouveau gouvernement avant de féliciter son homologue marocain pour sa reconduction en tant que chef de la diplomatie marocaine.

À la faveur d’une déclaration conjointe à la presse, le chef de la diplomatie malienne a fait le point de la situation sociopolitique du pays tout en exposant le Plan d’action gouvernemental (PAG), adopté par le Conseil national de Transition (CNT). Il a aussi appelé la communauté internationale à faire une lecture objective et plus réaliste de la situation qui prévaut au Mali et à écouter le peuple malien afin de l’accompagner et de l’assister pour une Transition réussie.

S’agissant de la récente attaque ayant conduit au décès de deux ressortissants marocains, il a renouvelé les condoléances des autorités maliennes à celles marocaines tout en leur rassurant que le gouvernement malien fera tout son possible pour retrouver les coupables et les traduire devant la justice.

Abdoulaye Diop a aussi exprimé la réjouissance des autorités maliennes quant aux progrès appréciables enregistrés dans divers domaines par le Maroc, sous la conduite de sa Majesté, le roi Mohammed-VI avant de saluer son leadership exemplaire aux plans régional et international dans la gestion des grandes questions internationales.

À cette occasion, le ministre Diop s’est exprimé sur l’épineuse question du Sahara occidental. Il a ainsi rappelé « la position de principe sans équivoque et constante du Mali, dans le sens de l’adhésion pleine et entière au processus en cours mené par les Nations unies, en vue d’y trouver un règlement pacifique, juste, durable et acceptable par les parties». Il ajoutera que «le Mali ne fera rien qui soit fondamentalement opposé aux intérêts du Maroc ».

Concernant la coopération bilatérale, Abdoulaye Dio s’est dit réjoui de l’excellence des liens séculaires entre les deux pays ainsi que leurs convergences de vue sur les questions d’intérêt commun et satisfait de la visite.

Pour ce faire, il a remercié Sa Majesté pour l’appui multiforme du Royaume du Maroc au processus de Transition en cours dans notre pays, mais aussi et surtout, son accompagnement constant en faveur de la paix, de la stabilité, du respect de l’unité, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Mali.

Source BIP/MAECI

Source: L’Essor

MaliwebDiplomatie
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, continue son offensive diplomatique pour faire comprendre le contexte et la situation du pays aux amis et partenaires du Mali en vue d’obtenir leur accompagnement et leur assistance. C’est dans ce contexte qu’il a conduit une mission...