Plus de 72 heures après les récentes tragédies, le Président de la République, Chef de l’État est apparu sur les écrans, le mardi 5 novembre. Dans une allocution solennelle, c’est un Ibrahim Boubacar Kéita abattu qui s’est exprimé aux Maliens. Soulignant “la gravité de la situation”, IBK mettra en garde contre la tentation de tomber dans le piège de l’ennemi, qui n’a qu’un seul but: opposer les Maliens, les uns aux autres, afin de saper le moral de nos vaillants combattants que sont les Forces Armées Maliennes (FAMAs).

 

Depuis les ondes du média d’Etat, IBK est sorti du silence. Une apparition grandeur nature où sa communication n’aura pas été à hauteur des attentes même si concernant les drames d’Indelimane, les responsabilités semblent être situées.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 6 NOVEMBRE 2019

Par BAMOÏSA

Source : Nouvel Horizon

MaliwebPolitique
Plus de 72 heures après les récentes tragédies, le Président de la République, Chef de l’État est apparu sur les écrans, le mardi 5 novembre. Dans une allocution solennelle, c’est un Ibrahim Boubacar Kéita abattu qui s’est exprimé aux Maliens. Soulignant “la gravité de la situation”, IBK mettra en...