Duel entre deux bergers, pardon entre un médecin et un pharmacien ? En tout cas, c’est une cinglante réponse du berger à la bergère ! Suite à la lettre du Pr Aly N Diallo à son frère IBK, le Dr Allaye Bocoum, un haut responsable de Sadi (qui n’est pas particulièrement fier de son plus qu’ainé Aly Nouhoum Diallo), s’est obligé de prendre sa plume pour recadrer son Doyen. Dans un Pular châtié, l’opposant renvoie le dinosaure politique à la sagesse peulh (« Ayons peur de Dieu et disons la vérité ») et lui rappelle que les « mensonges liés au jour de foire se limitent toujours au petit soir ».

 

Mettant à nu le parti pris de AND entre IBK et Soumi (Fogoto), le Dr Bocoum lui fait savoir que « personne n’en veut encore du système que Aly et ses amis politiques incarnent. Alors, basta, c’est fini dit-il. Lisez sa réaction dans le silence de cathédral des anciens et nouveaux amis d’IBK :

Doyen, Ali Nouh Diallo, en mission de la famille et du système ADEMA ?

S’il s’en était tenu à une lettre simple, je n’aurai rien dit.

Mais en magnifiant plusieurs fois un petit frère à eux deux et toujours le même, je me vois obligé d’apporter ma compréhension politique de cette lettre avec tout le respect que je dois à ce baobab de la politique malienne, très bon représentant du système, qui a conduit mon pays dans son état actuel.

Et aussi, pour rappeler au doyen que ce même credo peulh et (peut-être d’autres) dit aussi :

1) Allah houlè, ghogha halè (Ayons peur de Dieu et disons la vérité).

2) Pènè lumo lassara hadhata (Les mensonges liés au jour de foire se limitent toujours au petit soir, 16 -17 h), car au-delà de cette heure on ne peut rien attendre de la foire encore.

Alors, le Doyen aujourd’hui doit plus reconnaître la calamité qu’a été la gestion de leur équipe et non faire la pub pour un éventuel dauphin de Karisa.

Dieu sait que lui, Karisa et leur jeune frère, tant vanté doivent tous des explications au peuple malien pour la liquidation de notre tissu, socio- économique, de notre éducation, de notre culture…..

Dites- moi, chers compatriotes quelle est la différence entre l’Adema et les «partis» créés par eux sur la base de frustrations personnelles, voire individuelles et qui s’entretiennent mutuellement, exemple, FDR1, les 500 millions donnés chaque année à leur jeune frère, l’accord politique….

On a beau tromper le peuple, la supercherie finit toujours par se savoir, surtout quand le pays atteint un tel niveau de déchéance.

Oui ! Doyen, on vous a attribué des propos en 2012, où, vous auriez dit tout sauf SADI au pouvoir, que cela soit vrai ou faux, en tout cas, votre jeune frère n’est pas une Alternative à Karisa, mais plutôt un candidat pour une Alternance dans le même et unique système, et tout cela pour les intérêts de ceux-là, auxquels vous avez tous trois fait appel (FDR 1) en 2013 et dont l’arrivée a multiplié par un chiffre exponentiel les problèmes du Mali, juste pour une question de pouvoir, allant jusqu’à un embargo contre votre peuple par vos soutiens de la CEDEAO.

Pour finir, je vous prie, tous trois de vous reposer et de laisser les Maliens choisir réellement la voie qu’ils souhaitent, la vraie.

Doyen, c’est fini,

le système de l’ADEMA (de 1968 à 2018), personne n’en veut encore, sauf ceux qui sont exclusivement nourris par l’activité politique, et leurs dépendants.

Merci pour votre attachement à notre culture en général et la Peule en particulier, qui requiert aussi la reconnaissance de nos erreurs.

Permettez à l’histoire de retenir quelque chose de plus positif en les hommes politiques que vous fûtes, que vous êtes encore aujourd’hui et que vous serrez certainement ad vitam æternam !

J’aurais voulu être fier de vous, mais hélas !

«Fougoto «

WKDTS !

Respectueusement, votre.

Dr Allaye Bocoum

SADI, Bko

MaliwebCommuniqué de pressePolitique
Duel entre deux bergers, pardon entre un médecin et un pharmacien ? En tout cas, c’est une cinglante réponse du berger à la bergère ! Suite à la lettre du Pr Aly N Diallo à son frère IBK, le Dr Allaye Bocoum, un haut responsable de Sadi (qui n’est pas particulièrement...