Pour une efficacité de l’activité normative du gouvernement, le ministère du Travail et de la Fonction publique chargé des relations avec les institutions a organisé hier, dans sa salle de conférence, un atelier d’échange avec les points focaux des institutions de la République de notre pays, sur les techniques d’élaboration des textes législatifs et la communication institutionnelle.

Présidée par le Secrétaire général du ministère du Travail et de la Fonction publique chargé des relations avec les institutions, Dr Yaya GOLOGO, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de 2 jours s’est déroulée en présence de plusieurs représentants des départements ministériels et Institutions de la République, excepté le Président de la République. On y notait aussi la présence des cadres du département, chargés de la formation.
Selon le Secrétaire général, la présente formation fait suite à la 1e réunion de prise de contact avec les Points focaux, le 27 février 2015, qui a fait à son département la recommandation phare, formulée par les participants, à savoir : le renforcement de leurs capacités et la tenue régulière de rencontres d’échange sur des sujets concernant les Institutions de la République.
Ces rencontres tenues, en application de cette recommandation, dira Dr GOLOGO, leur ont permis de partager une vision commune de certains éléments, entre autres, le mandat du Point focal Institutions de la République ; le rôle des départements ministériels dans le processus d’adoption des textes législatifs ; les missions, l’organisation et le fonctionnement des Institutions de la République ; les procédures suivies devant les Institutions de la République ; l’état actuel des relations entre le Gouvernement et les Institutions de la République.
Par ailleurs, a fait savoir le Secrétaire général, la présente formation s’inscrit dans la dynamique de l’efficacité de l’activité normative du Gouvernement qui est tributaire de la maîtrise par les cadres du processus et des techniques qui guident l’élaboration des textes.
«Nul n’ignore, en vos qualités de conseillers juridiques pour la plupart d’entre vous, votre rôle et votre niveau d’implication dans le processus d’élaboration des avant-projets de loi au sein de vos départements», a témoigné le Dr GOLOGO. Et d’ajouter, ainsi par leurs conseils pertinents, ils aident à faciliter l’adoption des projets de lois par le Gouvernement et leur vote par l’Assemblée nationale.
Pour lui, il s’agit, à travers cet atelier, beaucoup plus d’une rencontre du donner et du recevoir que d’une action de formation proprement dite. A son avis, cela s’explique aisément par les qualités et expériences respectives des participants en matière d’élaboration de textes.
Le Dr GOLOGO dit espérer que ces deux jours d’échanges permettront d’harmoniser leurs pratiques en la matière. Toute chose qui est de nature à assurer la diligence dans l’examen et l’adoption des textes législatifs.
«Vos échanges et vos réflexions conduiront, je le souhaite vivement, à mieux définir les axes d’une stratégie commune en termes de coordination de nos actions et de mutualisation des efforts pour le meilleur partenariat entre les Institutions de la République, gage d’une bonne gouvernance légitime et efficace», a-t-il indiqué. .
En ce qui concerne son département, le Secrétaire général a assuré qu’il ne ménagera aucun effort pour poursuivre et renforcer cette dynamique d’animation du cadre de concertation des Points focaux Institutions de la République et son ministère.

Par Sékou CAMARA

 

Source: info-matin

MaliwebPolitique
Pour une efficacité de l’activité normative du gouvernement, le ministère du Travail et de la Fonction publique chargé des relations avec les institutions a organisé hier, dans sa salle de conférence, un atelier d’échange avec les points focaux des institutions de la République de notre pays, sur les techniques...