Les Partis unis pour la République (PUR) ont réaffirmé leur soutien à la candidature de l’Honorable Housseini Amion Guindo dit Poulo pour la présidentielle de juillet prochain. C’était au cours d’une conférence de presse que le Président des PUR, Abdoulaye Amadou Sy, a animé dans l’après-midi du vendredi 5 avril à la Maison de la Presse, en présence du candidat.

Housseini Amion Guindo, président Codem

Housseini Amion Guindo, président Codem

Les responsables des 11 partis membres des PUR viennent de renouveler leur confiance à l’Honorable Housseini Amion Guindo, en le choisissant comme leur porte-étendard à l’élection présidentielle de juillet prochain. A titre de rappel, Poulo avait été choisi par les PUR pour porter leurs couleurs à l’élection présidentielle avortée du 29 avril 2012.

Cette sortie médiatique des PUR, selon son Président, vise à couper court aux rumeurs qui sont en cours, tendant à faire croire que la Convergence pour sauver le Mali (CSM), regroupement politique auquel ils appartiennent, présentera un candidat unique à l’élection présidentielle de juillet prochain. Les PUR se positionnent donc dans la perspective de ces joutes électorales, auxquelles ils présenteront leur propre homme.

Au-delà de l’élection présidentielle, le Président des PUR a expliqué que ses partis membres présenteront des listes communes lors des législatives et des communales à venir. La Plateforme des PUR se veut solide et compte jouer sa partition dans le cadre du renforcement de la démocratie et du développement du Mali. C’est pourquoi, en ce qui concerne les axes stratégiques, la coalition veillera, une fois au pouvoir, à travailler à «bâtir un Etat fort et respecté, exerçant la plénitude de ses fonctions pour le développement de tout le territoire du Mali Un et Indivisible».

Elle souhaite aussi œuvrer pour une réconciliation et une meilleure citoyenneté, rendre la société plus juste, plus libre, plus équitable, plus ouverte sur le monde et profondément ancrée dans ses valeurs culturelles, créer les conditions permettant à la société de générer les richesses suffisantes et dans des conditions durables et équilibrées pour les Maliens et contribuer à faire émerger une Afrique intégrée et unie.

Au cours de cette rencontre, Abdoulaye Amadou Sy n’a pas oublié la crise que notre pays a connu l’année dernière. Il a notamment évoqué le rôle que les PUR ont joué dans sa résolution, dans le cadre de la CSM. A ce propos, il a indiqué que leur objectif avait été atteint. Concernant la Commission Dialogue et Réconciliation qui vient de voir le jour, il a précisé que les PUR soutiennent sa création, tout en émettant des réserves.

Youssouf Diallo