Le siège de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba), sis au Quartier du fleuve, a abrité, dimanche, une cérémonie solennelle de signature de convention. Le document matérialise le soutien de la Plateforme « Ensemble pour le Renouveau du Mali » (ERE du Mali) à la candidature de l’opérateur économique Aliou Boubacar Diallo à l’élection présidentielle. Dans une atmosphère conviviale, des responsables des deux entités politiques, des centaines de militants du parti ADP-Maliba, des représentants des partis amis et de nombreux invités de la société civile ont rehaussé l’événement de leur présence.

La signature de ce document scelle l’engagement d’une trentaine de partis politiques, de 2.131 associations et mouvements à conjuguer leurs efforts afin d’assurer la victoire à leur porte-étendard à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Les principes de ce regroupement se résument à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger ; à la gestion rigoureuse et transparente des deniers et biens publics ; au respect de l’intégrité territoriale ; au renouvellement de la classe politique etc.
Après la signature solennelle de la convention, le représentant des partis politiques, Hamed Cissé, le porte-parole des associations féminines de la Plateforme « ERE du Mali », Awa Sissoko ont insisté sur les valeurs humaines et les compétences du candidat Aliou Boubacar Diallo.
Ils se sont engagés à lui assurer la victoire. Ils ont aussi rappelé que l’opérateur économique Aliou Boubacar Diallo a créé des milliers d’emplois depuis des décennies, en investissant plus de 250 milliards de Fcfa dans l’économie malienne. Les deux intervenants ont martelé que leur candidat est l’homme de la situation.
Le président du parti ADP-Maliba et co-directeur du comité de campagne, l’honorable Amadou Thiam, a exprimé sa gratitude aux partis et associations de « ERE du Mali ». Il a salué la portée politique de ce grand ralliement. Il s’est aussi dit fier de collaborer avec le candidat Diallo qui est une référence pour l’essor des énergies renouvelables.
En réponse, Aliou Boubacar Diallo s’est déclaré honoré par ces soutiens. Il promet d’être le candidat du renouveau. «Je ne trahirai jamais votre confiance. Je travaillerai sans relâche dans le sens du changement de gouvernance dans notre pays», s’est-il engagé, ajoutant que les attentes des Maliens sont au cœur de son projet politique : paix, accès à l’eau potable, à l’électricité, à la santé, à l’éducation et à l’emploi.
Pour y répondre, le candidat déclaré à l’élection présidentielle agira sur trois axes. Il travaillera au retour de la paix. Il fera émerger une classe moyenne à travers une politique économique volontariste. Il lancera aussi une politique de grands travaux à l’échelle nationale. «Pour travailler efficacement sur ces trois fronts, il faudra investir au moins 15.000 milliards de Fcfa sur une période de cinq ans. C’est ambitieux. C’est faisable», a conclu Aliou Boubacar Diallo.

M. S.

 

Source: Essor

MaliwebPolitiqueAmadou Thiam
Le siège de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba), sis au Quartier du fleuve, a abrité, dimanche, une cérémonie solennelle de signature de convention. Le document matérialise le soutien de la Plateforme « Ensemble pour le Renouveau du Mali » (ERE du Mali) à la candidature de l’opérateur économique Aliou Boubacar...