Présenter la synthèse  des rapports des forums et s’exprimer sur le choix de leur candidat, sont entre autres sujets abordés lors d’une conférence de presse animée par Moussa Boubacar Bah, président du bureau  exécutif  national du Mouvement Sabati 2012, et ses camarades.

La rencontre a eu lieu le lundi 11 juin 2018 à l’ONG Al Farouk, en présence du vice-président du bureau national du Mouvement Sabati 2012, l’honorable Mahamadou Lamine Djiguiné.

Le Mouvement Sabati vient de terminer sa première conférence nationale autour du thème central : « les maliens face au défi de leur destin : quelle cohésion nationale ? », a indiqué Moussa Boubacar Bah.  Selon lui, la synthèse des rapports de cette conférence sur le radicalisme religieux a été présentée et validée par les participants avant d’être présentée au président de la république. La conférence nationale a aussi abordé la situation politique actuelle et a dégagé la position du Mouvement Sabati 2012 par rapport aux échéances électorales de 2018 au Mali, a-t-il ajouté.

La synthèse  des rapports des forums  retrace les grandes activités  et résultats des forums nationaux, régionaux et locaux portant sur la prévention et la lutte contre le radicalisme religieux au Mali, a précisé M. Bah. Il a ajouté que les objectifs de ces forums étaient de mettre en place une véritable alternative aux thèses des radicaux religieux armés sur toute l’étendue du territoire du pays en mobilisant toutes les intelligences et ressources pour lutter contre le phénomène du radicalisme religieux. Le Mouvement Sabati  2012, se considérant comme ‘‘une véritable machine électorale, compte mobiliser à lui seul au moins 15% de l’électorat pour une victoire écrasante et incontestable pour son candidat’’, a affirmé M. Bah.

Répondant sur la question de soutenir un candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet, M. Bah a indiqué qu’ils ont des critères qui leur imposent d’examiner et analyser les choses afin de choisir le bon candidat pouvant relever les défis du Mali. « D’ici le 30 juin 2018, nous allons vous communiquer le nom du candidat que nous allons soutenir », a-t-il ajouté. Et d’appeler les différents partis à œuvrer  pour une élection libre, transparente et apaisée afin que les résultats de l’élection soient acceptés par tous les partis.

Selon  l’honorable Mahamadou Lamine Djiguiné, à la mosquée, les prêcheurs peuvent appeler les gens à aller voter, tout en ajoutant qu’il est interdit de faire une campagne ou d’appeler les gens  à voter pour un candidat.

 

Source: Maliactu.info

 

MaliwebmaliwebMaliweb Malijet Maliactumaliweb netPolitique
Présenter la synthèse  des rapports des forums et s’exprimer sur le choix de leur candidat, sont entre autres sujets abordés lors d’une conférence de presse animée par Moussa Boubacar Bah, président du bureau  exécutif  national du Mouvement Sabati 2012, et ses camarades. La rencontre a eu lieu le lundi 11...