Chef de l’Etat du Sénégal et président en exercice de l’Union africaine (UA), M. Macky Sall a effectué une visite de quelques heures à Bamako lundi dernier (15 août 2022). Au centre de ses entretiens avec le Colonel Assimi Goïta, le processus de transition dans notre pays, la lutte contre le terrorisme… et bien naturellement le contentieux qui nous oppose à la Côte d’Ivoire au sujet des 49 soldats ivoiriens qui se sont miraculeusement retrouvés à l’aéroport international président «Modibo Kéita» de Sénou le 10 juillet 2022.

 

«Le Mali mérite le soutien de l’Afrique et de toute la communauté internationale dans sa lutte acharnée contre le terrorisme», a confié à la presse le président Macky Sall du Sénégal à l’issue d’une visite officielle de quelques heures à Bamako où il était arrivé lundi 15 dernier (août 2022) dans la matinée. Pour le chef de l’Etat sénégalais, ce soutien est d’autant nécessaire que le terrorisme est un fléau qui menace tous les Etats et, à ce titre, nécessite «des réponses globales».

Il a également rappelé que le Mali est «un pays qui a beaucoup souffert et qui continue de souffrir, mais qui a été résilient». Le président en exercice de l’Union africaine (UA) a aussi placé ce bref séjour dans le cadre d’un soutien «au processus de transition au Mali qui a réalisé des progrès après quelques difficultés». Il s’agit, a-t-il précisé, d’accompagner «le Mali dans la voie d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel conformément aux engagements pris par les autorités maliennes devant les dirigeants de la Cédéao…». Selon l’hôte du président Assimi Goïta, il est aujourd’hui nécessaire de travailler ensemble avec les autorités maliennes «pour une issue heureuse à cette transition» et aussi pour que «le Mali retrouve sa place dans le concert des nations africaines et internationales».

Face à la presse pour faire le bilan de cette visite officielle de quelques heures dans notre capitale malienne, le président sénégalais a souligné que la situation des 49 militaires ivoiriens a été l’un des sujets abordés avec le Colonel Assimi Goïta. «Nous souhaitons qu’une solution africaine soit trouvée à ce contentieux»,  a plaidé le président Sall. Et il s’est réjoui de la «disponibilité du Mali et de la Côte d’Ivoire à dialoguer».  Il a aussi salué les efforts du président Faure Gnassingbé pour trouver une solution à cette crise.

A noter que c’est la première visite du président Sall au Mali depuis la prise du pouvoir par le Colonel Assimi Goïta le 18 août 2020. «Je pars très satisfait de la franchise dans les échanges» avec le président Goïta. Après Bamako, le président Macky Sall était attendu à N’Djamena (Tchad) et à Libreville (Gabon).

Moussa Bolly

Source : Le Matin

MaliwebPolitique
Chef de l’Etat du Sénégal et président en exercice de l’Union africaine (UA), M. Macky Sall a effectué une visite de quelques heures à Bamako lundi dernier (15 août 2022). Au centre de ses entretiens avec le Colonel Assimi Goïta, le processus de transition dans notre pays, la lutte...