Enlevés le 25 mars 2020, les membres de la délégation de l’honorable Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), chef de file de l’opposition malienne se trouvant en campagne électorale dans le cercle de Niafunké, ont tous été libérés sauf Soumaïla Cissé lui-même( au moment où nous mettions sous presse ce papier). « Les démarches sont en cours pour obtenir rapidement la libération du président Soumaïla Cissé », a déclaré Me Demba Traoré, chargé à la communication de l’URD, lors d’un point de presse qu’il a animé, le vendredi 3 avril 2020 au cabinet du chef de file de l’opposition malienne, sis au quartier Badalabougou de Bamako.

La libération des membres de la délégation de Soumaïla Cissé a été faite en trois séquences. Une première libération de 5 personnes a été faite le jeudi 26 mars 2020. Il s’agit de Mohamed Cissé (garde du corps de Soumaïla Cissé), décédé à la suite de ses blessures par balle, de deux blessés, Amadou Yattara et Vieux Banou, de Dramane Coulibaly et de Mahamadou Yattara.

Une deuxième libération a également concerné 5 personnes. Cette libération est intervenue dans la nuit du jeudi 02 au vendredi 03 avril 2020. Il s’agit de Housseini N’Douré (assistant de Soumaïla Cissé) Boubacar Sada Sissoko (cameraman) Abdramane Traoré dit Vieux Mahalmadane, le chauffeur Kola Badara, et Yacouba Cissé. « Ils vont tous bien Dieu merci. Ils sont arrivés dans la localité de Gorgou dans le cercle de Niafunké en compagnie de Ousmane Bocoum qui est 2ème adjoint au maire de Koumaïra. Après leur enlèvement, le maire de Koumaïra et deux de ses adjoints avaient tentés de rentrer en relation avec les assaillants pour pouvoir obtenir la libération des otages. Le maire de Koumaïra et son deuxième adjoint sont donc restés dans la zone et c’est hier (jeudi 2 avril 2020) que le deuxième adjoint a retrouvé sa famille et il est arrivé avec les 5 otages à Gorgou. A l’heure où je vous parle, les 5 membres de la délégation sont tous arrivés à Niafunké. Ils se portent bien. Nous n’avons pas payés de rançon », a précisé Me Demba Traoré, chargé à la communication de l’URD, lors d’un point de presse qu’il a animé, le vendredi 3 avril 2020 au cabinet du chef de file de l’opposition malienne, sis au quartier Badalabougou de Bamako.

Une troisième libération a été faite, le vendredi 3 avril 2020 dans l’après midi et qui a concerné les trois derniers membres de la délégation de l’honorable Soumaïla Cissé. Il s’agit de Boureima Boré, Boussama Maiga et Amadou Maiga dit Diadié. «Les démarches sont en cours pour obtenir rapidement la libération du président Soumaïla Cissé », a déclaré Me Demba Traoré. Enfin, il a remercié tous ceux qui ont exprimé leur solidarité en faveur de la famille URD face à cette épreuve.

Aguibou Sogodogo

Source: Journal le Républicain-Mali

MaliwebPolitique
Enlevés le 25 mars 2020, les membres de la délégation de l’honorable Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), chef de file de l’opposition malienne se trouvant en campagne électorale dans le cercle de Niafunké, ont tous été libérés sauf Soumaïla Cissé lui-même( au...