La Coalition des candidats 2018 pour le Mali (CCM) a suspendu, depuis hier mercredi 19 juin 2019, sa participation à toutes les activités de l’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM). Pour le moment, la décision n’est pas appréciée par l’un des membres, le candidat Cheick Harouna SANKARE, qui estime que l’heure doit être à la cohésion.

L’unité et la cohésion au sein de la grande famille politique de la majorité présidentielle, l’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM), continue de voler en éclat. Créée avec plus de 60 partis politiques, l’Alliance EPM continue de perdre ses membres. Signe d’un grand malaise au sein de la majorité présidentielle qui remonte au départ forcé de l’ancien Premier ministre, Soumeylou Boubèye MAIGA, de la Primature.

Hier, la Coalition des candidats 2018 pour le Mali (CCM) a décidé de suspendre sa participation aux activités de l’EPM. Cette décision fait suite à celle d’autres responsables politiques, à l’image de Tiéman Hubert COULIBALY, de Hadi NIANGADOU, qui sont allés créer Action républicaine pour le Mali (ARP). Ce regroupement se positionne également dans la famille de la majorité présidentielle pour soutenir les actions du président IBK et de son gouvernement.

Constituée de six anciens candidats, la Coalition, dans sa correspondance de suspension de sa participation, en date du 19 juin 2019, au président de l’EPM, réaffirme son soutien au régime.

« En effet, ayant souscrit au programme présidentiel 2018-2023 du président Ibrahim Boubacar KEITA, dont la mise en œuvre nécessite une forte mobilisation politique, sociale et une veille accrue de la gouvernance, il est de constat que les activités au sein de l’EPM semblent ne pas produire de résultats satisfaisants face aux défis du moment », a déclaré la Coalition. Pour cette raison, elle décide de suspendre sa participation à toutes les activités de l’EPM.

La correspondance signée au nom des six candidats à savoir : Mamadou Oumar SIDIBE, Yeah SAMAKE, Mme KANTE Djénébou N’DIAYE, Harouna SANKARE, Kalifa SANOGO et Modibo KONE va être contestée à peine rendu publique. En effet, l’ancien candidat à la présidentielle de 2018, Harouna SANKARE, sur sa page a réagi tout en rejetant la décision de la CCM. Il estime que le moment n’est pas à la division malgré les difficultés.

« N’ayant pas été informé de la rédaction de cette lettre, je ne suis pas solidaire à cette décision.

Je reste membre de l’EPM malgré les difficultés que nous traversons.

Dans cette période difficile de l’histoire de notre pays, nous devons nous donner la main, l’Opposition, la Majorité et la société civile pour sauver notre pays et nos populations en difficulté dans la partie centre du pays », a martelé M. SANKARE.

Par Sikou BAH

Source: info-matin

MaliwebPolitique
La Coalition des candidats 2018 pour le Mali (CCM) a suspendu, depuis hier mercredi 19 juin 2019, sa participation à toutes les activités de l’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM). Pour le moment, la décision n’est pas appréciée par l’un des membres, le candidat Cheick Harouna SANKARE, qui estime...