Depuis des années maintenant, l’accès à la pièce administrative très précieuse, la carte NINA, constitue un parcours de combattant. Et les maliens de la diaspora en souffrent le plus. Cette situation est aujourd’hui au centre des préoccupations du Chef du Gouvernement, Moctar Ouane qui a décidé de prendre ce dossier en main. Tel était aussi l’objectif d’une rencontre entre le Premier ministre et des ministres concernés avant-hier à la Primature afin que nos compatriotes aient moins de souci désormais par rapport à l’accès à cette pièce indispensable pour faciliter leur mouvement à l’étranger.

 

L’équation carte NINA sera bientôt résolue définitivement pour les maliens de l’Extérieur. Ce dossier vient d’être pris en main par le Chef du Gouvernement lui-même, Moctar Ouane qui a invité avant-hier les ministres concernés à savoir : les ministres de l’Administration Territoriale, Lt. Col. Abdoulaye Maïga, de la Sécurité et de la Protection Civile, Col. Modibo Koné ainsi que celui des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Al Hamdou Ag Ilène.

Cela explique que le Premier ministre s’emploie à trouver des solutions à très court terme à la problématique de la carte NINA et en particulier pour la diaspora malienne qui joue un rôle très important dans le développement sociopolitique de notre pays.

“Nous devons trouver des solutions aux angoisses de nos concitoyens liées à l’obtention de la carte NINA. C’est pourquoi, j’ai réuni autour de moi les ministres de l’Administration Territoriale, de la Sécurité et de la Protection Civile ainsi que celui des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine”, a précisé Moctar Ouane sur sa page facebook.

Cette initiative a été fortement saluée par les maliens qui pensent que la carte NINA ne doit pas être une pièce administrative qui est entourée de mystères pour son accession.

C’est le cas de l’ancien Premier ministre, Moussa Mara qui a encouragé Moctar Ouane sur cette question tant préoccupante pour nos compatriotes de la diaspora. Celui-ci s’est prononcé sur sa page hier en ces termes : ” je salue cette initiative du Gouvernement pour faciliter l’accès des Maliens à la carte NINA, notamment nos compatriotes de la diaspora qui souffrent le martyr du fait des problèmes de papier”.

 Boubacar DIARRA 

Source : Le Soir De Bamako

MaliwebPolitique
Depuis des années maintenant, l’accès à la pièce administrative très précieuse, la carte NINA, constitue un parcours de combattant. Et les maliens de la diaspora en souffrent le plus. Cette situation est aujourd’hui au centre des préoccupations du Chef du Gouvernement, Moctar Ouane qui a décidé de prendre ce...