Le Premier ministre Moctar Ouane a reçu en audience, le jeudi 8 octobre 2020, des représentantes les organisations féminines qui ont battu le pavé le même jour pour la violation de la Loi N°2015- 052 du 18 décembre 2015dans la formation de son équipe. Suite à la nomination, par le Décret 2020-0074/PT-RM du 05 octobre 2020, du gouvernement de transition, ces organisations se sont rendues à la Primature pour porter leur message contenu dans un mémorandum demandant l’application de la loi 052.

 

Il faut rappeler que la Loi N°2015- 052 du 18 décembre 2015, faut-il le rappeler, accorde en effet, une proportion d’au moins 30 % aux personnes de l’un ou l’autre sexe, concernant les postes nominatifs ou électifs. Les membres de la délégation ont souhaité que cette loi soit prise en compte pour garantir la représentativité des femmes dans les instances électives et nominatives.

Les femmes reçues par le Premier ministre n’ont cependant pas manqué de réaffirmer leur soutien au gouvernement ainsi que leur  disponibilité totale à accompagner les nouvelles autorités pour une transition apaisée et réussie. Quant au chef du gouvernement, il a rappelé l’engagement et le combat des femmes maliennes pour l’adoption de la loi en question. Il a donné l’assurance à ses interlocutrices que tout sera mis en œuvre  pour que la Loi 052 soit «observée dans toutes ses dimensions». Pour ce faire, il a promis de se faire l’écho de la préoccupation des femmes.

 

Source: Source: Le Combat

MaliwebPolitique
Le Premier ministre Moctar Ouane a reçu en audience, le jeudi 8 octobre 2020, des représentantes les organisations féminines qui ont battu le pavé le même jour pour la violation de la Loi N°2015- 052 du 18 décembre 2015dans la formation de son équipe. Suite à la nomination, par...