Alors que des tentatives sont en cours pour convaincre la classe politique de siéger au sein du futur Conseil National de la Transition, le PARENA de Tiébilé Dramé invite les autorités de la transition à surseoir à la mise en place de cet organe législatif. Cela jusqu’à l’atteinte d’un consensus le plus large possible.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
  Alors que des tentatives sont en cours pour convaincre la classe politique de siéger au sein du futur Conseil National de la Transition, le PARENA de Tiébilé Dramé invite les autorités de la transition à surseoir à la mise en place de cet organe législatif. Cela jusqu’à l’atteinte d’un...