Les membres du Conseil National de Transition ont adopté, au cours d’une session extraordinaire tenue hier jeudi 16 septembre 2021, à 99 voix pour, 02 contre et 02 abstentions, la loi d’amnistie en lien avec les deux derniers coups de force militaire au Mali. C’était en présence du ministre de la Justice et des Droits de l’homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué.

Reportée à plusieurs reprises, la loi d’amnistie en lien avec les deux derniers coups d’État militaire au Mali a été adoptée. 99 sur les 121 membres du CNT ont opté le pour, 2 se sont opposés tandis que 2 autres  ont préféré le ni ni. « Les membres du Conseil National de Transition ont examiné et adopté les projets de loi portant amnistie des faits en liens avec la démission du Président de la République le 18 août 2020 et celui portant amnistie des faits survenus et ayant entraîné la démission du Président de la Transition, Chef de l’État et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le 24 mai 2021 »,  a-t-on précisé sur page Facebook du Conseil National de Transition qui a ajouté : « lesdits projets de loi ont été adoptés à 99 VOIX POUR, 02 CONTRE, 02 ABSTENTION ».

Quant au ministère de la Justice et des droits de l’Homme, il a annoncé, sur sa page Facebook que « Les projets de lois portant amnistie des faits survenus et ayant entraîné la démission du Président de la Transition, Chef de l’État et du Premier ministre, Chef du Gouverneur le 24 Mai 2021 et de loi portant amnistie des faits en lien avec la démission du Président de la République, le 18 Août 2020 ont été adoptés  à la majorité des membres du CNT avec  99 voix  pour ,02 voix contre 02 abstentions ».

Il faut rappeler que ce projet de loi a été renvoyé à quelques reprises avant son adoption hier, jeudi 16 septembre 2021.

Soulignons que le coup d’État militaire de 2012 contre le président ATT a été également amnistié par l’Assemblée nationale.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

MaliwebPolitique
Les membres du Conseil National de Transition ont adopté, au cours d’une session extraordinaire tenue hier jeudi 16 septembre 2021, à 99 voix pour, 02 contre et 02 abstentions, la loi d’amnistie en lien avec les deux derniers coups de force militaire au Mali. C’était en présence du ministre...