Le Pr Clément Dembélé s’indigne à l’encaissement de plusieurs centaines de millions par des institutions, opérateurs économiques destinés au Fonds Spécial de Solidarité, institué par le gouvernement sur instruction du président de la République El Hadj Ibrahim Kéita dans le cadre de la lutte contre la propagation de la maladie dans notre pays.

 

Suite à l’instruction du Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, au Premier ministre Dr Boubou Cissé, d’instituer un fonds Spécial de Solidarité dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid 19. Le Pr Clément Dembélé a riposté en ces termes : « J’AI HONTE, depuis quelques jours, un défilé de mode des donateurs s’effectue à la porte de la Primature au Mali à s’y méprendre « à qui va donner le plus que les autres…  pour mieux apparaître que tous… Du coup, des chèques se présentent ostentatoirement sur les écrans de télévision et sur les réseaux sociaux en guise d’un semblant élan de solidarité qui n’existe nulle part».

Il a souligné que : « finalement, je suis réconforté dans l’idée que le Mali n’est pas un pays pauvre, mais pauvrement géré, et a ajouté que le Mali n’est pas un pays où l’on doit chômer, mais des acteurs manquent de volonté à faire avancer et profiter les populations ».

Selon ses dires : « comment des centaines de stagiaires trébuchent-ils dans la boue de la déchéance matérielle étroitement liée à une déprime de chômage dans les locaux des banques qui déclarent ne pas avoir de fonds pour créer des emplois ? Mais voici ces banques qui défilent et se bousculent pour distribuer de gros chèques à Monsieur le Premier Ministre Boubou Cissé contre leur pseudo-lutte contre le coronavirus. De l’autre côté, des opérateurs économiques qui jurent ne pas pouvoir créer d’emplois distribuent « généreusement » des centaines de millions qui pourraient bien servir à embaucher des milliers de jeunes diplômés, motivés et qualifiés…. Mais au Mali, on préfère la générosité publicitaire que l’action patriotique avérée. »

À l’en croire : « cette histoire de CORONA-POLITIQUE appuyée par le CORONA-MARKETING et le CORONA-BUSINESS nous révèle combien le peuple malien est abandonné, surtout la majorité silencieuse qui prendra bientôt son DESTIN en main ».

Pour clore son audition, il dira que : « ces dirigeants nous ont volés pendant des décennies, ils nous ont menti pendant des décennies, ils nous ont trompés et trahis depuis plus de 30 ans, alors n’attendons plus, AGISSONS SEULEMENT ! »

Aïssétou Cissé

LE COMBAT

MaliwebPolitique
Le Pr Clément Dembélé s’indigne à l’encaissement de plusieurs centaines de millions par des institutions, opérateurs économiques destinés au Fonds Spécial de Solidarité, institué par le gouvernement sur instruction du président de la République El Hadj Ibrahim Kéita dans le cadre de la lutte contre la propagation de la...