Le mardi 4 décembre dernier, dans la salle de réunion de la Mairie du district s’est tenue la session extraordinaire 2018 du Conseil du district de Bamako. Occasion pour le maire Adama Sangaré d’informer l’opinion de son élection à la co-présidence du Forum mondial de l’économie sociale et solidaire (GSEF), avec M. Park Won-soon, maire de Séoul.

Forum mondial de l’économie sociale et solidaire (GSEF) est une organisation internationale réunissant des gouvernements locaux et des acteurs de la société civile dont l’objectif est de soutenir l’essor de l’économie social et solidaire.

 Issu d’une première rencontre en 2013, à Séoul et formellement constitué en 2014 lors d’un deuxième forum, toujours à Séoul ; le GSEF entend promouvoir la collaboration entre les organisations de l’économie sociale et solidaire et les gouvernements locaux afin de favoriser la création d’emplois de qualité, la croissance équitable, le progrès de la démocratie participative et le développement durable.

Le maire du District, Adama Sangaré a rappelé qu’en 2014, au moment de la constitution de l’associationles membres du GSEF ont adopté une charte établissant ses principes et son fonctionnement, dont la tenue d’un forum tous les deux ans. « … Bamako participait pour la première fois au Forum à Montréal, sur invitation de Denis Coderre, à l’époque maire de la ville de Montréal. En plus de la mobilisation des ressources, du vivre ensemble et de notre appartenance à différentes associations, venait de s’ajouter une autre corde à la coopération Bamako-Montréal », a déclaré le maire du District.

Notre engagement en faveur, ajoute M. Sangaré, de l’Économie sociale et solidaire se justifie aisément : « A Bamako réside 56,4% de la population urbaine du Mali. Les salariés ne représentent que 12,5% de la population active, les 88,5% exercent dans des secteurs relevant du domaine de l’Economie sociale et solidaire ».

Pour Adama Sangaré, ce secteur dit informel, joue un très grand rôle dans le développement économique et social de la ville. « Notre accompagnement se traduit par la formation et le soutien logistique aux acteurs de l’ESS. Nous avons développé ce reflex avant notre adhésion au GESF », a-t-il précisé. Avant d’ajouter que la mairie du District avec l’appui du PAFP/Swisscontact ont mis en place un système de formation régional performant capable d’identifier les besoins réels et apporter les réponses adéquates… « C’est ainsi que nous avons approuvé et financé 206 projets pour un coût total 633 millions F CFA. 4057 acteurs sont formés dont 2346 femmes… », a déclaré le maire Sangaré.

Mohamed Sylla 

Source: L’ Aube

 

MaliwebPolitique
Le mardi 4 décembre dernier, dans la salle de réunion de la Mairie du district s’est tenue la session extraordinaire 2018 du Conseil du district de Bamako. Occasion pour le maire Adama Sangaré d’informer l’opinion de son élection à la co-présidence du Forum mondial de l’économie sociale et solidaire (GSEF),...