L’ancien Premier ministre a fait le pari de faire de son parti, l’ASMA-CFP (16 députés à l’hémicycle)  » la première force politique à l’issue des élections à venir « . Pour cela, il enchaine les tournées à l’intérieur du pays. Après Sikasso, le 3 août, il était à Ségou, le week-end dernier. Au programme : des rencontres avec des notabilités, des producteurs, des acteurs sociaux.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitique
  L’ancien Premier ministre a fait le pari de faire de son parti, l’ASMA-CFP (16 députés à l’hémicycle)  » la première force politique à l’issue des élections à venir « . Pour cela, il enchaine les tournées à l’intérieur du pays. Après Sikasso, le 3 août, il était à Ségou, le...