Après avoir fait son deuil suite au coup d’État contre son pouvoir, le bureau national du Rassemblement pour le Mali (RPM), depuis quelques jours, a entamé une série de rencontres avec sa base. L’objectif est de remobiliser les militants et se positionner pour les prochaines élections.

 

Après les sections de la Commune II et de la Commune IV, le week-end dernier, le Bureau politique du Rassemblement pour le Mali (RPM), l’ancien parti présidentiel, était le samedi et dimanche dernier, dans la même dynamique de proximité. Ainsi, à la tête d’une importante délégation de la direction du parti, le Dr Bokary TRETA et ses camarades ont tenu, ce 21 novembre 2020, la Conférence de la fédération RPM de Koulikoro à Kati. La rencontre a été l’occasion pour les responsables du parti et les militants du parti de discuter de la vie du parti, de l’actualité politique et sécuritaire du pays.
Selon le président de la Fédération Mamadou DIARRASSOUBA, la démarche s’inscrit dans le cadre de la revitalisation des 9 sections de la région et de partager les visions. La finalité est de permettre au parti de conserver sa place de 1re force politique de la région de Koulikoro. Au-delà de partager la vision, il a indiqué que le parti travaille à renforcer la cohésion, et l’unité entre les militants.
« Après tout ce que nous venons de traverser dans ce pays, le plus important, c’est la cohésion, la solidarité, la vérité. Je pense qu’il a manqué la vérité. Parce que quand l’on ne dit pas la vérité qui est une valeur cardinale de notre société, les projets aboutiront à l’échec. Donc, il s’agit pour nous de revoir tout ça », a expliqué M. DIARRASSOUBA avant d’ajouter que le parti va démarcher les cadres du parti qui ont récemment démissionné suite à des frustrations nées soit du renouvèlement des sections et du choix de candidatures lors des législatives.
Le lendemain, la délégation a mis le cap sur Bougouni pour également la conférence de la Fédération de Sikasso. Toujours à la tête de la délégation, le président TRETA a souligné qu’à Bougouni, ils étaient venus discuter avec les militants de la relance du parti et le retour de la cohésion entre eux afin de parvenir à un sursaut au sein du parti. Parler de ces défis, c’est d’inviter les militants à revenir aux fondamentaux du RPM tout en respectant ses statuts, règlements et à son projet de société. Outre ces défis, il a apporté celui lié à la réussite de la transition. Pour cela, a-t-il précisé, le RPM fera tout pour que cette transition soit courte, réussie, transparente, inclusive et aboutie au retour à l’ordre constitutionnel.
Il a été aussi question des perspectives avec l’organisation des futures échéances électorales. Sur ce point, le RPM, selon le président TRETA, sera représenté dans chacune des prochaines consultations électorales. Quant à la présidentielle, des responsables du parti pensent déjà à une alliance politique. Selon les données du parti, dans ces deux localités, le RPM serait la 1re force politique. Alors, le défi pour le parti est de conserver cette position.

Par Sikou BAH

Source : INFO-MATIN

MaliwebPolitique
Après avoir fait son deuil suite au coup d’État contre son pouvoir, le bureau national du Rassemblement pour le Mali (RPM), depuis quelques jours, a entamé une série de rencontres avec sa base. L’objectif est de remobiliser les militants et se positionner pour les prochaines élections.   Après les sections de...