Le président de la transition Bah N’Daw a rendu hier, en fin de matinée, une visite de courtoisie au Pr Dioncounda Traoré qui lui aussi a dirigé la transition entre 2012 et 2013 après le coup d’État contre Amadou Toumani Touré. Un président de la transition chez un ancien président par intérim. C’est ce à quoi on a assisté hier.

 

Le président Bah N’Daw, pour sa première sortie officielle en tant que chef de l’État depuis son investiture, est allé rendre une visite de courtoisie à son aîné Dioncounda Traoré dans ses bureaux à Hamdallaye ACI 2000. Même si rien n’a filtré de cette rencontre, car aucune des deux hautes personnalités n’a voulu s’exprimer, il est clair que le nouveau chef de l’État était venu voir son aîné pour certainement prendre conseil auprès de lui et solliciter son accompagnement.

En effet, au moment du coup d’État du 22 mars 2012 contre le président Amadou Toumani Touré, le Pr Dionconda Traoré dirigeait l’Assemblée nationale. Il avait été investi président par intérim au terme d’un accord négocié entre la Cedeao et le Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE) dirigé par le capitaine Amadou Aya Sanogo. Dioncounda Traoré était arrivé aux affaires à un moment où, les 2/3 du territoire national étaient occupés par les terroristes et leurs alliés sécessionnistes.

Lui et son gouvernement, dirigé par le Premier ministre Diango Sissoko, ont réussi à organiser des élections jugées crédibles, car le candidat Soumaïla Cissé arrivé en deuxième position, dans une courtoisie républicaine, est allé féliciter le président élu Ibrahim Boubacar Keïta jusque chez lui bien avant la publication des résultats officiels.

Le président Bah N’Daw prend lui aussi les rênes de l’État à un moment où, les défis sont énormes sur tous les plans. La finalité de cette transition est le retour à une situation normale avec l’élection d’un président de la République. Dans son discours d’investiture vendredi dernier, il a indiqué que ses priorités ont été validées et consignées dans la Charte de la transition. Pour lui, cette charte constituera son bréviaire.

Les missions consacrées à cette transition sont le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire, la promotion de la bonne gouvernance, l’adoption d’un pacte de stabilité sociale, le lancement du chantier des réformes politiques et institutionnelles et l’organisation des élections générales.

Face à ces nombreux défis qui l’attendent, il était donc normal que Bah N’Daw aille prendre conseil avec le Pr Dioncounda Traoré qui a réussi à gérer la transition et à bien organiser les élections de 2013 ayant mis fin à cette transition.

Dieudonné DIAMA

Source : L’ESSOR

MaliwebPolitique
Le président de la transition Bah N’Daw a rendu hier, en fin de matinée, une visite de courtoisie au Pr Dioncounda Traoré qui lui aussi a dirigé la transition entre 2012 et 2013 après le coup d’État contre Amadou Toumani Touré. Un président de la transition chez un ancien...