Tous les maliens sont unanimes sur l’étiquette « du plus mauvais gouvernement » de l’histoire du pays, attribuée à l’équipe du Premier ministre Modibo Keita, ce grand commis de l’État.

pm-modibo-keita-chef-gouvernement-premier-ministre

En dépit de l’échec cuisant de la plupart des départements de jouer pleinement leur rôle, dans le cadre d’une action gouvernementale fructueuse et constructive, traitant tous les problèmes structurels, se rapportant notamment aux questions économiques, au développement et à la montée des prix, le rendement des ministres de Modibo Keita est resté limité voire nul, particulièrement sur le plan politique. Vu que le pays est sur le point d’adopter des reformes, requérant au préalable leur approbation par l’Assemblée, c’est le Président de la République, IBK, qui s’occupe personnellement du dossier, qui a reçu, un à un tantôt, en groupe parfois, les groupes parlementaires, alors que ces ministres pouvaient se charger sans grande peine de cette mission.

Mais malheureusement, ils sont incapables de retourner à leurs bases populaires, à fortiori de convaincre les parlementaires de la nécessité de voter des reformes.

Tout en attirant l’attention de l’opinion publique, sur le fait que l’actuel gouvernement compte des ministres jouissant d’une grande confiance et d’un respect total, force est de reconnaître, qu’ils sont les moins productifs et les plus mauvais, parmi tous leurs collègues, de toutes les équipes gouvernementales antérieures qui ont dirigé le pays, dans son histoire.

En effet, cette présente formation est réellement la moins compétente et la plus nulle, voire, a concentré ses efforts, non pas au service de la Nation, mais au contraire, à semer et à attiser les conflits et les divergences ainsi qu’à œuvrer en faveur de l’exclusion et la marginalisation des compétences, au point que l’exil est devenu le dernier refuge des maliens.

Jean Pierre James

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Tous les maliens sont unanimes sur l’étiquette « du plus mauvais gouvernement » de l’histoire du pays, attribuée à l’équipe du Premier ministre Modibo Keita, ce grand commis de l’État. En dépit de l’échec cuisant de la plupart des départements de jouer pleinement leur rôle, dans le cadre d’une action...