Le nouveau gouvernement a officiellement pris  fonction  le 2 janvier dernier à la faveur d’une cérémonie organisée  à la primature.

Elle s’est déroulée dans une atmosphère très cordiale. Dans la foulée, les nouveaux entrants en profité pour dire au revoir à leur prédécesseurs dans leur différentes départements. Qui sont-ils

 Cheik Sidiya Sissoko, Le nouvel occupant du fauteuil de l’Habitat et de l’Urbanisme,

Le nouveau ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme se nomme Cheick Sidiya Sissoko, communément appelé, Kalifa. Né le 3 avril 1953 à Kayes, cet ingénieur  de classe exceptionnelle occupait jusqu’à sa nomination comme  ministre, le poste de Directeur général de l’Agence de cession immobilière (ACI).  Il a  également  acquis  une longue et riche expérience dans les services de l’urbanisme.

Après l’obtention de son Diplôme d’études fondamentales  à Mahina en 1968  ( Cercle de Bafoulabé, région de Kayes), il  décrocha en 1974 un brevet de technicien en dessin bâtiment dans une école professionnelle. Quatre ans plus tard, il s’envola pour la France où il obtint en 1979, un diplôme de maîtrise d’ouvrage (SMUH urbanisme). A son  retour au pays avec une formation académique solide, l’homme ne tarda pas à occuper des postes de grande responsabilité. Ainsi, il est nommé en 1981 chef de Bureau  du permis de conduire  DRUC DB; de 1986 à 1993 il est chef de la Division urbanisme opérationnel à la Direction régionale de l’urbanisme et de la  construction du District de Bamako et chef de la Division de la même direction entre novembre 1995 à mars 2002. Il a cumuléles postes de directeur  et délégué en charge du cadre de vie de la voirie et de l’urbanisme au sein de la délégation spéciale du District de Bamako. Sept an après (avril 2009) il est promu Directeur national adjoint  du service des domaines et  Directeur deux après (2011).

Il débutera deux ans plus tard  une riche carrière à l’ACI.

Soumana Mory Coulibaly, un douanier aux commandes du Développement local

Soumana Mory

Douanier de classe exceptionnelle de son état, le nouveau ministre en charge du département du Développement local est né le 30 mars 1957 à Yangasso dans le cercle de Bla. Soumana Mory Coulibaly  a d’abord milité  au sein du parti FARE ANKA WULI de l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, avant de déposer armes et bagages au RPM. Jusqu’à sa nomination, il était,  à la fois le Secrétaire à l’information et à la communication du BPN RPM, et président des sections RPM de Ségou. Il est détenteur d’un BAC option Philo-langue en 1977) à Bouillagui Fadiga. Il a fait  Sciences juridiques à l’ENA  de 1977 à 1983. Il inspecteur est de douane depuis 1983.

Me Kadiatou Sangaré Coulibaly, une avocate remplace un avocat au département des Droits de l’Homme

C’est Me Kadiatou Sangaré Coulibaly qui a remplacé Me Kassoum Tapo, dans le fauteuil des Droits de l’Homme du gouvernement SBM. Née le 3 mai 1962 à San (Région de Ségou) Me Kadidia Sangaré jusqu’à sa nomination comme ministre était  la présidente de la Commission nationale des Droits de l’Homme du Mali CNDH-Mali).

Mariée et mère de  deux enfants, Me Sangaré a franchi la porte du Barreau malien (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat  CAPA) à seulement un an après sa sortie de l’ENA. Elle est également détentrice d’un master 2 en Droit international des droits de l’homme et européen des droits fondamentaux en France.

Baba Moulaye Haidara, de l’Autorité routière à la tête du ministère des Transports et du Désenclavement

Baba Moulaye

De son vrai nom, Moulaye Ahmed Boubacar, le nouveau ministre des Transports et du Désenclavement  est  né en 1962 à Tombouctou.  Il est détenteur d’un master en gestion des ressources humaines et communication et d’une licence professionnelle en gestion des projets et un DEUG en gestion d’entreprise.

Membre du BPN RPM, Moulaye a été chef de cabinet au ministère des Maliens de l’extérieur,  assuré la coordination plusieurs projets. Jusqu’à sa nomination il assurait le poste de Directeur général de l’Autorité routière depuis 2015.

MaliwebmaliwebPolitiqueKAYES
Le nouveau gouvernement a officiellement pris  fonction  le 2 janvier dernier à la faveur d’une cérémonie organisée  à la primature. Elle s’est déroulée dans une atmosphère très cordiale. Dans la foulée, les nouveaux entrants en profité pour dire au revoir à leur prédécesseurs dans leur différentes départements. Qui sont-ils  Cheik Sidiya...