Dimanche 9 août, lors de son point de presse tenu au siège de la CMAS, l’imam Mahmoud Dicko a lancé un vibrant appel à son frère Ousmane Chérif Madani Haidara, connu pour ses combativités en faveur des pauvres et du  Mali. Cet appel sera-t-il entendu par l’influent prêcheur de Banconi ?

Mahmoud Dicko qui trouve son combat « noble et légitime » n’a finalement pas hésité à faire appel à son frère Ousmane Chérif Madani Haidara, président du haut conseil islamique du Mali. Longtemps considéré comme un vaillant défenseur du peuple, le chérif de Banconi est ainsi convié à joindre ses prêches aux actes. « Je suis très heureux. Dans une de ses sorties, mon frère Ousmane Chérif a soutenu qu’il est en contact avec moi. Il dit m’avoir appelé et être au courant de ce qui se passe. Ces propos de mon jeune frère chérif sont vrais », explique Mahmoud.

Ousmane chérif a souhaité me rencontrer, ajoute-t-il. Mais le temps est dur. Certes, beaucoup de gens ne comprennent pas les choses aujourd’hui, mais, enchaine Dicko, je reste convaincu que nous (lui et Ousmane Chérif) allons-nous rencontrer au cours du rassemblement de ce mardi. Et d’être on ne peut plus clair : « ça, je reste sûr. Là où il y a la vérité, la droiture, voire un combat constructif de cette Nation, Ousmane Madani Haidara doit être présent. Ce rassemblement ne peut pas avoir lieu en son absence ».Puis de préciser que le président des Ançardines lui a défendu en disant que ceux qui estiment que lui Dicko va faire de ces manifestations une lutte  des ‘’djihadistes’’, celle visant à défendre l’islam, se trompent. « Ce geste que chérif vient de faire en mon absence a été entendu, moi aussi,je lui lance un appel de nous rejoindre ce mardi au boulevard de l’Indépendance pour le combat de la patrie »,a-t-il exprimé .

Depuis le début de cette crise sociopolitique, rappelons que nombreux sont ceux qui estiment que le chérif de Banconi est avec le régime d’IBK.Pourtant, le prêcheur a toujours montré au monde que son souhait ne consiste nullement à défendre le pouvoir en place mais de veiller sur la paix de notre pays. Vu toutes les suspicions dont le puissant prêcheur de Banconi fait l’objet, répondra-t-il à cet appel de son grand frère Mahmoud Dicko, surtout que l’imam de Badalabougou estime que son combat se fait pour la sauvegarde du pays, et  non pour un intérêt personnel ou politicien. En tout état de cause, le monde saura la vérité ce mardi.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays-Mali

 

Maliwebmaliweb netPolitique
Dimanche 9 août, lors de son point de presse tenu au siège de la CMAS, l’imam Mahmoud Dicko a lancé un vibrant appel à son frère Ousmane Chérif Madani Haidara, connu pour ses combativités en faveur des pauvres et du  Mali. Cet appel sera-t-il entendu par l’influent prêcheur de...