La guerre entre Abeilles pro et anti-Ibk s’est transportée jusque dans la capitale du Balanzan où le chef de l’Etat a séjourné dans le cadre de l’inauguration des infrastructures réalisées pendant le quinquennat finissant. Le Pasj, selon toute évidence, n’a pas été officiellement convié à la visite, mais ses militants et responsables d’obédience Ibkiste ont tenu à marquer leur obédience par une participation très active à l’événement. Par-delà les membres du gouvernement, d’autres hauts responsables du parti ont joué leur partition. C’est le cas du Maire du District. Originaire de Ségou, Adama Sangare a inondé la ville d’affiches PASJ frappées du portrait d’IBK. Selon la même source, c’est avec autant d’ardeur que les partisans de l’ancien ministre Dramane Dembelé se sont acharnés sans ménagement contre lesdites affiches, qu’ils ont nuitamment détruites. C’est l’avatar de la guerre sans merci  que se livrent les deux tendances inconciliables du PASJ, respectivement acquises à la candidature interne et au soutien à une réélection d’IBK.

Le Commissariat du 5ème Arrondissement démantèle un réseau de narco-trafiquants 
C’était, il y’a deux semaines environ, à la faveur d’une perquisition. Connu par tous les habitants du quartier de Lafiabougou Magnaka-Tournant s’est toujours illustré comme un haut-lieu de consommation et de transit des drogues en tous genres et de tout acabit. L’enquête, qui visait à démanteler ce réseau, a été déclenchée depuis quelques temps, confient nos sources, en se référant à une ronde constante de la police dans les environs depuis bientôt quelques mois.
Saluant le résultat des hommes de Fanta Koné, qu’elles jugent salvateur, les populations estiment qu’il s’agit de l’un des plus importants réseaux de stupéfiants démantelé ces dernières années à Lafiabougou. On avait du mal à respirer, nous explique un chef de famille proche du dit carrefour. Et un autre de signaler qu’il s’inquiétait de l’éducation de ces enfants car, selon lui, ils n’étaient point à l’abri d’une tentation par les stupéfiants. Un autre chef de famille invite quant à lui la police à installer un poste de contrôle permanent pour empêcher les délinquants de végéter à nouveau.
A défaut de satisfaire à cette demande, les éléments de la Commissaire Fanta Koné continuent de sillonner les environs. Et, depuis leur descente nocturne, la fréquentation de MAGNAN KA TOURNANT reste faible.
Les policiers ont entre autres saisi d’importantes quantités de cocaïne, de cannabis et procédé à l’arrestation de plusieurs personnes. Au nombre desquelles certaines ont été remises en liberté en attendant la suite des procédures et d’autres suspects mis à la disposition du procureur du Tribunal de la Commune V.
La Rédaction

Source: Le Témoin

Maliwebmaliweb netPolitique
La guerre entre Abeilles pro et anti-Ibk s’est transportée jusque dans la capitale du Balanzan où le chef de l’Etat a séjourné dans le cadre de l’inauguration des infrastructures réalisées pendant le quinquennat finissant. Le Pasj, selon toute évidence, n’a pas été officiellement convié à la visite, mais ses...