Comme nous vous l’avions annoncé dans une de nos parutions, la guerre pour le contrôle du département de la Justice entre deux avocats, tous deux proches du nouveau président a connu son épilogue. Bombardé au ministère de la justice, garde des sceaux, Me Mohamed Ali Bathily l’a emporté sur son concurrent, Me Baber Gano.Mohamed Ali Bathily ministre justice garde sceaux biographie cv

Le temps nous aura finalement donné raison quand nous écrivions dans une de nos parutions que deux éminents avocats se disputent le contrôle du département de la Justice. La victoire d’Ibrahim Boubacar Keïta à la présidentielle dernière a créé un mouvement de positionnement dans la formation politique de l’heureux gagnant. En effet, à peine élu président de la République, IBK a été soumis à d’énormes d’arbitrage quant à l’attribution des postes de responsabilité. La guerre de positionnement de deux des avocats de ses partisans, Me Baber Gano et Me Mohamed Ali Bathily, pour le contrôle d’un même département, aurait été difficile à trancher pour avoir été soumis à l’arbitrage du chef.

 

Une bataille qui aura finalement tourné en faveur de Me Bathily qui a été préféré à son concurrent, Me Baber Gano. Militant de premières heures du RPM (parti du président) Me Gano qui fut de tous les combats aux côtés d’IBK avait une chance. Mais il partageait avec son concurrent, Me Bathily l’estime du nouveau président de la République. A l’annonce du nouveau gouvernement rendu public  le week-end dernier, c’est Me Mohamed Ali Bathily qui l’a finalement emporté sur son concurrent direct, Me Baber Gano et aussi au détriment du ministre en poste Malick Coulibaly. Ce dernier, découvert par les Maliens conservait toute sa chance d’être reconduit si l’on s’en tenait à l’opinion nationale. Après ce choix qui consacre ainsi la victoire du second sur le premier, Me Gano devra attendre son tour surtout qu’il se murmure que ce gouvernement n’aura pas une longévité certaine.

 

Zakariyaou Fomba

Source: Le Débat

MaliwebPolitique
Comme nous vous l’avions annoncé dans une de nos parutions, la guerre pour le contrôle du département de la Justice entre deux avocats, tous deux proches du nouveau président a connu son épilogue. Bombardé au ministère de la justice, garde des sceaux, Me Mohamed Ali Bathily l’a emporté sur...