Alors que des milliers de maliens sont sortis le vendredi 14 janvier dernier pour protester contre les sanctions de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), et soutenir les autorités de la transition, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères de la république française ,Jean Yves le Drian , a tourné en dérision ce grand rassemblement populaire et déclarant a un media français «Si on est en sécurité pour manifester, on doit sûrement être en sécurité pour voter».

Alors que le sentiment anti politique française au Mali est a son summum et que les populations dénoncent les propos tenus par certains dirigeants français, d’autres semblent font fi de la situation déjà tendue et cherchent davantage à mettre l’huile sur le feu. C’est le Cas (…)

ALIMA SOW

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebEditorialMalijetPolitique
Alors que des milliers de maliens sont sortis le vendredi 14 janvier dernier pour protester contre les sanctions de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), et soutenir les autorités de la transition, le ministre de l’Europe...