Durant deux jours, bravant canicule, vents et autres aléas climatiques, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita a senti et écouté les populations, posé des actes à Kayes. Pour celles-ci qui se croyaient laissées pour compte, cette visite du président IBK rassure et rallume la flamme de l’espoir.

ibk ibrahim boubacar keita president malien infrastructure routiere route goudron pont chantier region kayes

Cela, grâce aux grands chantiers de développement enclenchés ainsi que les belles et prometteuses perspectives annoncées.

ibk ibrahim boubacar keita president malien visite kayes Inauguration ouvrages hydrauliques eau potable somagep

Longtemps prévue et superbement tenue, la visite du président IBK dans la première région est arrivée au bon moment ; avec, en toile de fond,  la célébration de la Journée mondiale de l’alimentation couplée avec la Journée de la femme rurale. Mais en réalité,  il s’agissait de la visite, la première d’un chef de l’Etat qui garde des liens forts avec cette région, sa population et son histoire. Surtout lorsque c’est la commune rurale de Hawa Dembaya qui a accueilli cette première activité présidentielle. Comme dira IBK lui-même cette brave dame qui porte le nom de cette commune est de sa lignée maternelle.

region kayes visite president ibk rpm sonike kassonke maraka

A Hawa Dembaya, notre pays à l’instar des autres pays du monde a célébré la Journée mondiale de l’alimentation couplée à la Journée de la femme rurale sous le thème « Changeons l’avenir des migrations, investissons dans la sécurité alimentaire et le développement rural ». L’évènement présidé par le président de la République a mobilisé plusieurs ministres, des acteurs de la sécurité alimentaire ainsi qu’une population sortie massivement pour magnifier la venue du Chef de l’Etat.

Un grand coup de pouce au monde rural kayesien !

Tour à tour, chef de village, élus communaux et partenaires au développement, tous ont apprécié le choix de Kayes pour abriter ces Journées. Puisque, faut-il le souligner, c’est à Kayes que l’immigration prospère le plus au Mali. En plus, la vision éclairée d’IBK d’aider les femmes en général et la femme rurale  a été reconnue à sa juste valeur par les intervenants. D’ailleurs, la présidente des Femmes rurales du Mali, Guindo Kamissoko visiblement enthousiaste, n’a pas tari d’éloges à l’égard du président IBK pour son concours inlassable au profit de leur secteur d’activités. C’est pourquoi elle a pris l’engagement  avec toutes les femmes rurales de soutenir la vision d’IBK pour le bonheur du Mali.

Le président IBK, en vrai connaisseur des lieux, a retenu l’attention de l’assistance durant des dizaines de minutes par la narration de l’histoire du ‘’fort de Médine ‘’ ainsi que la portée de l’événement qui porte sur un thème révélateur.

Selon lui, Médine est très chargé d’histoire. Lorsque le projet de colonisation du Soudant fut entrepris par les colonisateurs, dit-il, c’est pour des raisons stratégiques que Médine a été choisi pour abriter un fort, lieu de contrôle et de surveillance. Revenant au contexte du jour, IBK se dira en séance d’hommage national au mérite des femmes rurales. Selon lui, la femme rurale est le socle de développement du village. C’est-elle, dit-il, qui se réveille avant tout le monde pour se coucher après tout le monde dans les ménages, dans les campagnes. « Elle s’inquiète de tout ce qui fait la vie d’une famille » a souligné le président IBK.

Soutenant que les femmes rurales ont acquis beaucoup d’expériences, il dira qu’elles sont dignes d’éloges les plus appuyés et cela sans complaisance.

En outre, le président IBK dira que sa conviction a toujours été de faire de l’agriculture le socle du développement du Mali.  C’est pourquoi il soutiendra que tout ce qui est en train d’être fait pour le monde rural est un requis. « Nous n’irons nulle part si nous tournons le dos à l’agriculture » a-t-il laissé entendre.  Avant d’ajouter que la terre du Mali n’est pas ingrate mais plutôt généreuse et féconde.

Pour joindre l’acte à la parole, le Chef de l’Etat a offert aux femmes rurales 500 décortiqueuses et 500 riziculteurs afin de développer la productivité et le rendement agricole pour l’autonomisation de la femme rurale.  De même il a offert au gouverneur de Kayes  au profit de 152 CSCOM ne bénéficiant pas d’électricité 152 kits solaires pour renforcer leur capacité de prise en charge des patients.

En plus, IBK a procédé à la remise de diplômes de mérite et de décorations à 11 braves femmes rurales venues de plusieurs régions du pays. Pour boucler sa première journée, IBK après avoir visité les stands sur le site de Hawa Dembaya a également rendu visite aux notabilités de la région de Kayes.

IBK étanche la soif de 1500 ménages !

Après une première journée riche en cérémonies, le président de la République avec sa délégation a entamé la deuxième journée au pas de charge, ponctuée par de nombreuses visites et d’inaugurations.

Dans la matinée, il  s’est rendu dans les installations de l’abattoir frigorifique moderne de Kayes situé dans la périphérie du quartier Kamankolé. Sur le site, IBK, a pris connaissance de la technologie avancée de l’abattage des animaux ainsi que le conditionnement de la viande. Sur place, il s’est entretenu avec la promotrice en présence des ministres et des autorités administratives et politiques.

Ensuite, la délégation s’est rendue sur le chantier de construction du 2éme pont de Kayes. Ce pont, faut-il le rappeler, est construit sur le fleuve  Sénégal avec une longueur de 600m et 21m de largeur. Son délai de réalisation est de 24 mois hors saison de pluie. Sur les lieux, IBK s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux de ce pont combien important dans le développement socio-économique de la région.

L’un des temps forts de cette journée aura été la cérémonie d’inauguration de l’Adduction d’Eau Potable (AEP) de Kayes. En effet, grâce au renforcement des systèmes d’adduction d’eau potable, la SOMAGEP de Kayes aura la capacité d’effectuer 1500 branchements sociaux. Toute chose qui au-delà de la satisfaction  de la population en eau potable à moindre cout contribuera particulièrement à l’amélioration de ses conditions de vie. La concrétisation de cette adduction d’eau s’inscrit dans le cadre du Programme d’Urgences Sociales initié par le président de la République.  L’objectif de ce programme, comme son nom l’indique est de palier aux besoins urgents de la population par des approches immédiates et de proximité.

En cette cérémonie, après l’intervention brillante du maire de Kayes suivie de celle du ministre en charge de l’Energie et de l’Eau et de l’ambassadrice du Royaume du Danemark, IBK s’est dit sensible aux cris de cœur des Maliens partout à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Selon lui, l’une des préoccupations majeures de la ville de Kayes était le problème d’eau. « Nous avons fait en sorte que l’eau potable soit accessible à la population et cela en quantité suffisante et à moindre coût » a-t-il déclaré. Avant de souligner que l’eau est source de vie.

Exprimant sa gratitude à l’ambassade du royaume du Danemark qui a contribué à la  réalisation de cet ouvrage, le président IBK a aussi salué la diaspora malienne pour ses multiples efforts dans les projets de développement de la région de Kayes. A cet effet  il a réaffirmé sa ferme volonté d’apporter son accompagnement, celui des autorités maliennes à toute initiative allant dans le sens du développement local.

Après ces mots, IBK a procédé à la coupure symbolique du ruban de la station de pompage d’eau de la SOMAGEP, avant d’effectuer une visite guidée des locaux et installations de cette société, visite qui a pris fin avec  la mise en marche solennelle du robinet de branchement d’accès social à l’eau potable dans la famille Diarra.

Par ailleurs, la rencontre d’IBK avec les forces vives de Kayes dans l’après-midi  du mardi 17 octobre 2017 lui aura permis de prendre bonne note des préoccupations ainsi que  d’annoncer de belles perspectives pour la région de Kayes. Au nombre desquelles, l’accord de la Banque mondiale pour le financement des installations de chemin de fer Dakar-Bamako, la route Kayes Aourou jusqu’à la frontière mauritanienne. C’est sur cette note d’espoir que la visite de 48 heures du président de la République en 1ère région a pris fin.  Sans nul doute, cette visite a revigoré le Khasso tout entier.

Par Moïse Keïta, envoyé spécial à Kayes

MaliwebPolitiqueKAYES
Durant deux jours, bravant canicule, vents et autres aléas climatiques, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita a senti et écouté les populations, posé des actes à Kayes. Pour celles-ci qui se croyaient laissées pour compte, cette visite du président IBK rassure et rallume la flamme de l’espoir. Cela,...