Le président élu Ibrahim Boubacar Keita a donné une interview d’entre deux tours de la campagne présidentielle malienne. L’insolite de l’entretien vient du fait que le nouveau président alors en campagne à Kidal a failli avoir un accident d’avion faute de piste d’atterrissage convenable dans la région. Il affirme ce qui suit: 

Ibrahim boubacar keita campagne presidentielle 2013  kidal gao tombouctou ibk kankeletigui

La piste de l’aéroport de Kidal, nous avons eu 20 mn à la retrouver sous le sable, au point que j’ai failli demander à mon pilote de rebrousser chemin avant de mettre la vie des passagers en danger. Croyez-moi, ce sont des choses que nous allons corriger et dans les meilleurs délais. Il y a aussi dans cette affaire une question de confiance en l’homme qui respecte sa parole, qui sait prendre les bonnes décisions. J’ai pris des engagements que j’honorerai, Inchallah.

Par ailleurs le président IBK affirme que la région est en état de pauvreté extrême par ceci:

Ces hommes et femmes ont contribué à construire ce pays, à le rendre un et indivisible. Qu’il y ait eu des errements, nous avons le devoir de revoir tout cela, de corriger ensemble, d’entreprendre ce qui doit l’être. Sans vouloir faire de la démagogie, j’ai crié mon indignation et ma révolte, atterrissant à Kidal et me rendant compte que cette ville n’avait pas bougé du tout. Il y a eu juste quelques projets de l’Agence Française, de la Coopération luxembourgeoise.

IBK aura fort à faire pour relever autant de défis.

Source: Rédaction Bamada à Paris

MaliwebMali actuPolitiqueibrahim boubacar keita
Le président élu Ibrahim Boubacar Keita a donné une interview d'entre deux tours de la campagne présidentielle malienne. L'insolite de l'entretien vient du fait que le nouveau président alors en campagne à Kidal a failli avoir un accident d'avion faute de piste d'atterrissage convenable dans la région. Il affirme ce qui...