La lutte contre la corruption était au centre de toutes les préoccupations, hier lundi 18 novembre, lors de la rentrée des Cours et tribunaux présidée par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita.

 

Il a réaffirmé  » sa confiance totale  » au ministre de la justice, Garde des Sceaux, Malick Coulibaly, dans son combat contre la corruption. Ajoutant que dans cette croisade  » nul n’est au-dessus de la loi « . Une prise de position du président du Conseil supérieur de la magistrature qui sonne comme une bouffée d’oxygène pour la famille judiciaire et toutes les organisations engagées dans la lutte contre la corruption.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebJusticePolitique
La lutte contre la corruption était au centre de toutes les préoccupations, hier lundi 18 novembre, lors de la rentrée des Cours et tribunaux présidée par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita.   Il a réaffirmé  » sa confiance totale  » au ministre de la justice, Garde des Sceaux,...