Boycotté ou contesté par la plupart des leaders politiques, opposants et centristes, l’avant projet de révision constitutionnelle a été remis par le Chef de l’Etat, le vendredi 12 avril dernier, aux organisations de la Société civile, conduites par le président du Conseil National de la Société Civile (CNSC), Bouréima Allaye Touré. A cette occasion, IBK a lancé des piques en direction des partis politiques qui ont boudé la veille, son invitation pour la remise officielle du document.

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitiqueSociété
  Boycotté ou contesté par la plupart des leaders politiques, opposants et centristes, l’avant projet de révision constitutionnelle a été remis par le Chef de l’Etat, le vendredi 12 avril dernier, aux organisations de la Société civile, conduites par le président du Conseil National de la Société Civile (CNSC), Bouréima...