Nous sommes à quelques semaines de la date d’ouverture de la campagne d’inscription des maliens ayant atteint l’âge de voter, 18 ans, sur les listes électorales. Pour le moment, le gouvernement n’a pas commencé la sensibilisation, comme cela est de coutume au Mali. Il est aussi à déplorer que la Délégation Générale des Elections n’a pas répondu favorable aux inquiétudes soulevées depuis avril 2017 par des partis politiques de l’opposition : l’audit du fichier électoral devant conduire à l’épuration. Les décédés et les prisonniers ayant perdu leurs droits civiques doivent être enlevés sur les listes électorales.

ras bat discours youssouf mohamed bathily cdr

Au regard de ces constats préalables et après le lancement de sa campagne ‘’Alternance 2018’’suivi de la distribution de 50.000 tracts à travers la ville de Bamako,   le Collectif pour la Défense de la République (CDR) entend saisir les structures chargées de l’organisation et la supervision des élections. A cet effet, après de large concertation, il  prévoit d’écrire officiellement, dans la semaine, au ministre de l’administration territoriale, la délégation générale des élections, la CENI etc.

mohamed youssouf bathily ras bat reggae emission radio cdr

‘’L’alternance 2018’’ synonyme de changement du système, ne s’arrête pas seulement  au Mali. Il engage tous les fils, ceux qui vivent hors du pays y compris. Le porte-parole du CDR, RAS BATH, est allé, vendredi dernier, à la rencontre des maliens de la diaspora, en France.  Avec les CDR de l’Europe, Ras Bath lancera la campagne ‘’Alternance 2018’’, niveau européen, international.

Kèlètigui Danioko

MaliwebMaliweb Malijet Maliactumaliweb netPolitique
Nous sommes à quelques semaines de la date d’ouverture de la campagne d’inscription des maliens ayant atteint l’âge de voter, 18 ans, sur les listes électorales. Pour le moment, le gouvernement n’a pas commencé la sensibilisation, comme cela est de coutume au Mali. Il est aussi à déplorer que...