A la faveur d’un point-presse tenu ce samedi 8 janvier 2022 au siège national d’Asma-CFP sis à N’Tomikorobougou, le secrétaire général Issa Diarra a été on ne peut plus clair sur l’état de santé du Président du parti, Soumeylou Boubèye Maïga. Il tire la sonnette d’alarme sur l’état de santé du Tigre qu’il juge dégradé tout en manifestant l’urgence de son évacuation.

Depuis son arrestation le 26 août 2021, le Président de l’Alliance pour la solidarité au Mali, Convergence des forces patriotiques (Asma-CFP), Soumeylou Boubèye Maïga est dans une situation critique, à en croire le conférencier Issa Diarra. Il n’a pas lésiné sur les mots pour présenter la situation sanitaire de son patron au point de dénoncer « un assassinat programmé ».

Il a inscrit deux objectifs au centre de la rencontre. Dans un premier temps, il s’agit d’informer l’opinion nationale et internationale sur la détérioration de la santé de Soumeylou. Dans un deuxième temps, attirer l’attention des autorités de la transition, plus précisément Assimi Goïta, des leaders politiques et religieux.

Tout en se félicitant de son transfert à la clinique Pasteur, le secrétaire général du parti reconnait que l’état de santé de Soumeylou continue de se dégrader sérieusement. En guise de corroboration de cette thèse, il a évoqué le certificat médical établi par le médecin. Il déplore l’inexistence d’un plateau technique adapté pour son cas qui, selon lui, exige une évacuation médicale d’urgence, étant entendu que le pronostic vital du patient est engagé à court terme. « Ledit certificat a été envoyé au Premier ministre, au ministre de la Justice, à celui de la Défense et au directeur national de la Santé. Aucune disposition n’a été prise pour son évacuation. Ce mutisme coupable nous fait comprendre que ceux qui sont en mesure de prendre cette décision jouent la montre, rivalisent de diversions pour laisser le prévenu mourir », regrette-t-il.

Issa Diarra en appelle à l’expertise des hommes de droit et associations de défense des droits humains afin qu’ils se prononcent sur ce cas précis. Selon lui, c’est attentatoire aux principes sacrosaints de l’intangibilité des droits de la personne humaine, le droit à la santé, à la vie humaine.

La direction du parti n’entend plus restée attentiste face à cette situation. Elle pense mener la mobilisation pour la cause. « Au regard de cette situation qui n’honore ni la justice encore moins les valeurs de solidarité qui incarnent la société malienne, la direction du parti appelle à la mobilisation de tous les militants et sympathisants de l’Asma-CFP, tous les amis de Soumeylou Boubèye Maïga à engager, dans le respect des textes, toutes les initiatives allant dans le sens de son évacuation immédiate pour les soins appropriés », dit-il.

L’orateur du jour invite le Président Assimi Goïta à méditer sur ce sujet : « Le Président Moussa Traoré a regretté jusqu’à ses derniers jours la mort du Président Modibo Kéita ».

Bazoumana KANE

Source: L’Alerte

Maliwebmalijet comPolitiquePolitique malienne
A la faveur d’un point-presse tenu ce samedi 8 janvier 2022 au siège national d’Asma-CFP sis à N’Tomikorobougou, le secrétaire général Issa Diarra a été on ne peut plus clair sur l’état de santé du Président du parti, Soumeylou Boubèye Maïga. Il tire la sonnette d’alarme sur l’état de santé...