C’est en marge du meeting du mouvement «Yere Wolo-Debout sur les Remparts» que M. Jeamille Bittar, membre du comité M5-RFP a bien voulu nous accorder un entretien.

«L’objectif de la rencontre d’aujourd’hui, a indiqué M. Bittar, c’est le Mali». «Nous sommes-là aujourd’hui, poursuit-il, pour dire à la communauté internationale que les Maliens ont décidé, plus que jamais, de soutenir la transition… Nous sommes résolus pour défendre la patrie».
«Nous voulons voler de nos propres ailes et voler de nos propres ailes pour nous aujourd’hui, c’est de se faire confiance, nous faisons confiance à la trajectoire que la transition a prise aujourd’hui. Nous pensons que l’espoir est permis», souligne M. Bittar.
L’orateur dit être conscient du danger que le Mali court aujourd’hui. Mais pas de panique : «ce danger extérieur, nous allons nous battre contre vents et marées afin que cette transition réussisse, pour que les sessions futures puissent être des échanges crédibles, transparentes», a soutenu le Stratège du comité M5-RFP.
M. Bittar a insisté sur l’occupation du territoire et affirme que personne ne peut battre campagne dans les localités occupées. Et d’accuser ceux qui veulent aller aux élections, de fraudeurs. «Parce qu’ils veulent frauder pour être président, parce qu’ils veulent frauder pour être députés. Nous ne voulons plus de ça. Nous disons, plus jamais ça au Mali» a martelé, le responsable du comité M5-RFP.
Il a en outre qualifié d’apatrides ceux qui, estime-t-il, s’échinent à aller aux élections. «Ceux qui veulent aller aux élections, sont des apatrides. Ils ne veulent pas [le bonheur]du Mali, ils ne voient que leurs propres personnes. Nous disons Non à qui veut l’entendre» a fustigé M. Bittar, avant de conclure que la légitimité de ce pouvoir reste le peuple.
Et, rappelle-t-il, «c’est ce peuple qui est sorti. La légitimité de ce pouvoir aujourd’hui, c’est le peuple», conclut-il.

Kossa Maiga

Source: Canard déchainé

MaliwebPolitique
C’est en marge du meeting du mouvement «Yere Wolo-Debout sur les Remparts» que M. Jeamille Bittar, membre du comité M5-RFP a bien voulu nous accorder un entretien. «L’objectif de la rencontre d’aujourd’hui, a indiqué M. Bittar, c’est le Mali». «Nous sommes-là aujourd’hui, poursuit-il, pour dire à la communauté internationale que...