Un espoir pour le changement de comportement dans notre pays

Sous le thème : « Rôle des magistrats dans la lutte contre l’enrichissement illicite», le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Me Malick Coulibaly a présidé la Journée Internationale de Lutte contre la Corruption.

 

C’était hier lundi 09 décembre 2019 à l’Hôtel Radisson Blue, en présence du Président de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI), M. Moumouni Guindo ; de l’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas ; du Procureur général de la Cour Suprême ; du représentant de la Cour Constitutionnelle ; du Commissaire de la CNDH et du Président du SAM ; SYLIMA.

A l’entame des travaux d’ouverture de cette journée internationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite, l’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas a présenté 6 points qui l’ont marqué sur cette présentation du nouvel outil de lutte contre la corruption. Selon lui, la lutte contre la corruption est l’un des aspects les plus importants de leur programme. Il dira que : « c’est parce que la lutte contre la corruption n’est pas seulement l’objectif en tant que tel, mais que la corruption et la lutte contre l’enrichissement illicite sont des choses élémentaires pour la stabilité et le progrès de tout le Mali ».

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 10 DÉCEMBRE 2019

Par Aïcha CISSÉ

Source : Nouvel Horizon

MaliwebCorruptionPolitique
Un espoir pour le changement de comportement dans notre pays Sous le thème : « Rôle des magistrats dans la lutte contre l’enrichissement illicite», le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Me Malick Coulibaly a présidé la Journée Internationale de Lutte contre la Corruption.   C’était hier...