Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué, s’est rendu jeudi dernier successivement dans les tribunaux de grande instance des Communes IV et V du District de Bamako. Ces rencontres de prise de contact avec le personnel des deux juridictions s’inscrivent dans le cadre d’une série de visites de courtoisie que le ministre a entamée dès sa nomination.

 

Occasion pour le Garde des Sceaux de s’enquérir des conditions de travail des acteurs de la justice, d’exposer à ses interlocuteurs les grandes orientations de la Transition et les missions qui sont assignées à son département. Il s’agit notamment de la lutte contre la corruption, l’impunité, la délinquance financière et l’incivisme.

Après une visite des locaux, le ministre a constaté le manque de matériels bureautique, informatique et la nécessité de rénover certains bâtiments en dégradation. Autre préoccupation soulevée, c’est la surpopulation des détenus à la Maison centrale d’arrêt (MCA). Ce centre pénitentiaire, qui a été créé pour recevoir 400 prisonniers, est aujourd’hui occupé par environ 3.000 détenus. Sur ce nombre, il y a 25% de condamnés et 75% autres prisonniers qui attendent d’être jugés. Aussi, convient-il de rappeler que pour apporter des solutions à la surpopulation carcérale, l’état a construitune nouvelle prison à Kénioroba, localité située à une soixantaine de kilomètres de Bamako. Cette Maison centrale d’arrêt a une capacité d’accueil de 2.500 détenus.

Le procureur de la Commune V, Bandjougou Fofana, a donné l’engagement au ministre Kassogué, que sa juridiction jouera toute sa partition sur les missions qui sont assignées à son département. Concernant la lutte contre l’incivisme, il a affirmé que des mesures ont déjà été prises.

De son côté, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux a déclaré avoir constaté sur le terrain les conditions de travail difficiles du personnel. Mahamadou Kassogué s’est réjoui d’avoir trouvéun personnel qui, malgré ces ruedes conditions de travail, est motivé. Selon le Garde des Sceaux, ce personnel reste engagé à servir le service public de la justice et à accompagner les autorités dans le cadre de la refondation de l’état.

Mariétou Koïté

Source : L’ESSOR

MaliwebJusticePolitique
Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué, s’est rendu jeudi dernier successivement dans les tribunaux de grande instance des Communes IV et V du District de Bamako. Ces rencontres de prise de contact avec le personnel des deux juridictions s’inscrivent dans...