Karim Kéita, le fils du président d’Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK est réfugié à l’ambassade de Côte d’Ivoire au Mali.

 

Selon des rumeurs persistantes, si Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK et plusieurs ministres et collaborateurs sont aux mains de la junte depuis le coup d’Etat, ce ne serait pas le cas de son fils Karim Kéita, qui a pu trouver refuge, à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bamako.

Le dimanche 23 août 2020, les jeunes du M5, ont pris d’assaut le consulat ivoirien pour réclamer qu’on leur remette le fils de leur ancien président, « Karim est là, qu’on le fasse sortir et qu’on le mette à portée de la justice, pour que justice soit faite. On invite Monsieur Alassane Ouattara d’appeler l’ambassade de Côte d’Ivoire au Mali pour rendre tout simplement et tout bonnement Karim Kéita. On ne veut pas de guerre inter-Etatique. C’est une guerre entre les Maliens. Qu’ils nous rendent Karim on va le traduire devant les juridictions compétentes » a lancé l’un des manifestants.

En 2013, il a tout juste 34 ans quand il se présente aux législatives malgré les réticences de son président de père dans la commune II de Bamako, sous la bannière du Rassemblement pour le Mali (RPM). Il a brigué un nouveau mandat en mars dernier, et l’a emporté avec près de 62 % des voix.

Nommé Président de la Commission parlementaire de la défense de l’Assemblée nationale malienne, le député Karim Ouattara a finalement démissionné, à la mi-juillet, sous la pression de l’opposition.

Vidéo de la manifestation des jeunes du M5 à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bamako

Source : yeclo

MaliwebPolitiqueVideo
Karim Kéita, le fils du président d’Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK est réfugié à l’ambassade de Côte d’Ivoire au Mali.   Selon des rumeurs persistantes, si Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK et plusieurs ministres et collaborateurs sont aux mains de la junte depuis le coup d’Etat, ce ne serait pas le cas...