La Convergence pour le développement du Mali (CODEM) d’Housseini Amion Guindo a été flouée lors de la mise en place du bureau de l’Assemblée nationale. Les députés du parti de la quenouille, au nombre de cinq (5), ont adhéré au groupe parlementaire Benso présidé par l’honorable Aliou Boubacar Diallo.

 

Curieusement, l’ADP-Maliba a raflé tous les postes importants offerts au groupe Benso, à savoir : la présidence du groupe parlementaire, la vice-présidence, le secrétariat parlementaire. A défaut d’obtenir la présidence du groupe parlementaire, la deuxième force de Benso devrait obtenir une vice-présidence. Visiblement, il y a quelque chose qui cloche dans cette affaire où les dés semblaient être déjà pipés.

Peut-on conclure à une volonté de marginaliser la CODEM ? La CODEM siégera-t-elle au sein du futur gouvernement ? Le Président Housseini Amion Guindo a-t-il demandé à partir du gouvernement ?

CD

Source : Le Challenger

MaliwebPolitique
La Convergence pour le développement du Mali (CODEM) d’Housseini Amion Guindo a été flouée lors de la mise en place du bureau de l’Assemblée nationale. Les députés du parti de la quenouille, au nombre de cinq (5), ont adhéré au groupe parlementaire Benso présidé par l’honorable Aliou Boubacar Diallo.   Curieusement,...