Lors de la réunion de la majorité présidentielle, le lundi dernier à la primature, certains leaders politiques ont failli en venir aux mains. Ce fut le cas  entre Dr Bokary Tréta, le président du RPM et de l’EPM et le leader de l’ARP, Tiéman Hubert Coulibaly de l’UDD.

Les deux hommes ont haussé le ton l’un contre l’autre, histoire de se montrer que nul n’a peur de l’autre, que tous soutiennent le président IBK. « Tiéman, tu ne me parles pas sur ce ton.  Je t’ai vu grandir ici sous mes pieds… Tu n’es rien », aurait craché Dr Bokary Tréta, visiblement en colère, en face de son jeune-frère, leader du parti de la Colombe. Et ceci parce que celui-ci avait fait remarquer que nul ne doit à cette rencontre décider de qui doit y être ou pas. « Au nom de quoi, l’on peut venir dire ici que tel ou tel doit sortir », aurait interrogé Tiéman Hubert Coulibaly. Ce qui a mis Tréta dans tous ses états. Lui qui avait exigé que cette réunion ne rassemblât que les présidents de partis. Avant d’inviter Amadou Abdoulaye Sy de la COFOP à faire sortir les cadres politiques de la salle. Ce que et Tiéman et M. Sy n’ont pas apprécié.

BDS

Source: Mali Horizon
MaliwebPolitique
Lors de la réunion de la majorité présidentielle, le lundi dernier à la primature, certains leaders politiques ont failli en venir aux mains. Ce fut le cas  entre Dr Bokary Tréta, le président du RPM et de l’EPM et le leader de l’ARP, Tiéman Hubert Coulibaly de l’UDD. Les deux...