Dans un communique en date du 2 juillet 2020, des partis et regroupements politiques de la majorité présidentielle haussent le ton. Face à la publication du mémorandum du M5, ils dénoncent ‘’des propos désobligeants à l’égard du Président de la République qu’ils jugent inacceptables’’.

Le ton est à l’indignation et des Partis et Regroupements Politiques de la Majorité Présidentielle disent apprendre  par voie de presse, la diffusion d’un mémorandum par le M5 RFP. Selon eux, ledit document qui résume les dernières propositions de ce regroupement pour sortir de la crise sociopolitique que vit notre pays. « Les Partis et Regroupements Politiques de la Majorité Présidentielle prennent acte dudit mémorandum, Ils regrettent cependant que leur proposition de création d’un cadre de dialogue, lors de la rencontre du 23 juin, n’ait eu aucune suite », peut-on lire dans le communiqué.
Indignés face à l’habitude des responsables du mouvement, ‘’les Partis et Regroupements Politiques de la Majorité Présidentielle sont au regret de constater que le mémorandum contient des propos désobligeants à l’égard du Président de la République qu’ils jugent inacceptables’’.

Plus loin, ‘’les Partis et Regroupements Politiques de la Majorité Présidentielle relèvent malheureusement que la plupart des propositions contenues dans le mémorandum s’apparentent davantage à un schéma de conquête du pouvoir par des voies non constitutionnelles que de propositions avec des chances réelles d’aboutir à l’apaisement du climat social et à une sortie de crise’’.
Après avoir tiré les conséquences de cet affront,’’ la majorité présidentielle réaffirme solennellement son soutien au Président et aux Institutions de la République. Elle reste engagée et disponible au dialogue pour sortir de la crise sociopolitique actuelle’’. Le fait que le chef de l’Etat donne mandat à sa majorité de traiter avec les acteurs du M5, conforte ses acteurs à plus d’engagement.

La rédaction

Source: Icimali

MaliwebPolitique
Dans un communique en date du 2 juillet 2020, des partis et regroupements politiques de la majorité présidentielle haussent le ton. Face à la publication du mémorandum du M5, ils dénoncent ‘’des propos désobligeants à l’égard du Président de la République qu’ils jugent inacceptables’’. Le ton est à l’indignation et des...