Une dizaine de partis politiques quittent l’EPM (Ensemble pour le Mali) dirigée par Tiéman Hubert Coulibaly pour fonder l’APR (Action Républicaine pour le Progrès).

 

Un autre regroupement qui entend, comme EPM soutenir IBK. Bocary Tréta, président du Rassemblement Pour le Mali (RPM) avait pour mission de rassembler les C.V des cadres des partis membres de l’EPM dont il est le Président.

Une fois rassemblé il a tout remis au président de la République Ibrahim Boubacar Kéita pour la formation du gouvernement. Mais hélas ! IBK a conservé tous les C.V sans rien remettre à Boubou Cissé pour la formation du nouveau gouvernement.

Toutes les nominations ont été dictées à Boubou par IBK lui-même, selon plusieurs sources concordantes. Les listes des ministrables du Secrétaire général de la présidence et celle de Tréta ont été tout simplement mises dans la poubelle. Mécontent le «Ségal» de la présidence était sur le point de rendre sa démission. «Boua est imprévisible, dit-on à Koulouba».

L’Inter de Bamako

MaliwebPolitique
Une dizaine de partis politiques quittent l’EPM (Ensemble pour le Mali) dirigée par Tiéman Hubert Coulibaly pour fonder l’APR (Action Républicaine pour le Progrès).   Un autre regroupement qui entend, comme EPM soutenir IBK. Bocary Tréta, président du Rassemblement Pour le Mali (RPM) avait pour mission de rassembler les C.V des...