Communiqué N° 015 du Gouvernement de la Transition

 

Le gouvernement de la transition a lu, avec surprise et consternation suite à son communiqué n° 014 diffusé du 24 janvier 2022, un message non approprié du ministre des Affaires étrangères danois sur les réseaux sociaux, le lundi 25 janvier 2022, qui estime infondée, la conclusion d’un accord entre la République du Mali et le Royaume du Danemark, avant le déploiement des forces spéciales danoises.

Le message du ministre des Affaires étrangères danois rappelle de la part du Gouvernement de la Transition, les précisions suivantes.

Par note verbale du 29 juin 2021, le Gouvernement du Royaume du Danemark a saisi le Gouvernement de la Transition d’un projet de texte en vue de convenir du statut des forces spéciales danoise devant intervenir au sein de la force « Takuba », sur la base du Protocole additionnel conclu en mars 2020 entre le Gouvernement de la République du Mali et le Gouvernement de la République française déterminant le statut des détachements non français de la Force « TAKUBA ».

Dans cette note, la partie danoise avait souhaité recevoir un accusé de réception de la partie malienne pour marquer l’entrée en vigueur du texte soumis.

En réponse, le Gouvernement de la transition a, par note verbale du 16 novembre 2021, indiqué au Gouvernement du Royaume du Danemark que sa requête est sous examen et qu’une suite lui sera communiquée.

Par conséquent, ledit document reste toujours à l’état de projet. Aucun accord n’autorise le déploiement des forces spéciales danoises au sein de la force «TAKUBA».

Le Gouvernement du Mali invite, avec insistance, la partie danoise à retirer immédiatement ses forces spéciales du territoire malien.

Le Gouvernement de la Transition précise que trois autres pays européens (la Norvège, le Portugal et la Hongrie) se trouvent actuellement comme le Danemark en attente de la validation de l’accord sur le statut des forces par les autorités maliennes. Contrairement au Danemark, ces pays n’ont procédé à aucun déploiement de leurs forces spéciales dans le cadre de l’opération « TAKUBA ».

Le Gouvernement, tout en réitérant sa gratitude à ses partenaires intervenant dans la lutte contre le terrorisme, appelle une fois de plus de leur l’attention sur la nécessité du respect strict des termes des engagements convenus, notamment l’obtention de l’agrément délivré par les autorités maliennes, avant tout déploiement sur le territoire national.

Bamako, le 26 janvier 2022

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, porte-parole du Gouvernement 

Abdoulaye MAIGA

Source : Info-Matin

MaliwebPolitique
Communiqué N° 015 du Gouvernement de la Transition   Le gouvernement de la transition a lu, avec surprise et consternation suite à son communiqué n° 014 diffusé du 24 janvier 2022, un message non approprié du ministre des Affaires étrangères danois sur les réseaux sociaux, le lundi 25 janvier 2022, qui...