La salle de conférence du projet des jeunes de Sogoninko a abrité ce dimanche 15 Juillet, une conférence de presse de l’association « Faso Ni Dambé ». Elle était animée par le porte-parole de l’association, Abdoul Niang en présence de plusieurs de ses membres. L’objectif était d’éclairer la lanterne de l’opinion publique sur la visite du premier dans la région de Mopti et expliquer le dialogue politique inclusif engagé par le gouvernement.

Dans l’entame de ses propos, le porte-parole de l’association « Faso Ni Dambé », Abdoul Niang n’as pas manqué d’occasion de dénoncer les attentives de sabotage, de mensonges et de calomnie des gens qui ne veulent pas la paix et qui sont contre la visite du premier ministre. En faisant allusion au communiqué de l’association « Sangha Ciré » de Monsieur Hamadoun Bah affrimant que les céréales destinées à la population de Dialobé ont été détournées par le maire et stockées au domicile de l’honorable Samba Yattasaye, le conférencier dira que le but de ce communiqué n’était autre chose que de créer la confusion et la méfiance entre les élus locaux et la population. Ces mensonges ont été repris par plusieurs personnes sur les réseaux sociaux, mais après le constat de l’huissier de justice, Siaka Traoré commis par le sous-préfet, l’information s’est avérée fausse, a-t-il affirmé. Selon lui, à l’heure actuelle, une plainte a été déposée contre le sieur Hamadoun Bah.

Abdoul Niang ajoutera que cette visite du premier ministre est salutaire, car elle a permis de rencontrer tous les responsables de différentes communautés de la région qui a abouti à une signature commune entre les groupes d’autodéfense. Au lieu de saluer ces efforts consentis lors de cette visite, certains sont toujours dans les querelles des postes politiques, a lâché le conférencier.

Sur l’accord de gouvernance politique et le dialogue inclusif, Abdoul Niang déplore que cet accord a été longtemps demandé par l’opposition et que toutes les propositions de Soumaïla Cissé ont été prises en compte. Mais malgré tout, une branche de l’opposition continue dans une autre aventure, a-t-il déclaré. D’où il a laissé entendre : « Nous les rappelons à la raison, l’heure n’est plus à la division, mais à l’union sacrée pour sauver notre partie. »

Avant de conclure, Abdoul Niang a rassuré que son association soutiendra et apportera des propositions au dialogue inclusif engagé par le gouvernement de Dr Boubou Cissé.

H.DICKO

Source: Page Facebook D’Abdoul Niang 

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
La salle de conférence du projet des jeunes de Sogoninko a abrité ce dimanche 15 Juillet, une conférence de presse de l'association « Faso Ni Dambé ». Elle était animée par le porte-parole de l'association, Abdoul Niang en présence de plusieurs de ses membres. L'objectif était d'éclairer la lanterne...