Le sommet de Pau s’est refermé lundi sur de nouvelles orientations dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. Le Président français Emmanuel Macron a annoncé l’envoi de 220 soldats supplémentaires pour renforcer la force Barkhane qui compte 4500 hommes.

Les Présidents Maliens, Burkinabè, Nigériens, Mauritaniens et Tchadiens et leur hôte du jour, ont également convenu d’orienter d’avantage la lutte contre le jihad dans le Liptako Gourma ou la région des frontières. L’accentuation de la lutte contre l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) fait également partie des engagements pris la France et les pays du G5 Sahel. Le Dr Allaye Bocoum du parti SADI et du Mouvement Populaire Démocratique réagit aux annonces faites par le président français.

‘’Ce n’est pas uniquement avec les armes que le Sahel retrouvera la paix.’’ C’est ce que pense Ibrahim Maiga, chercheur à l’ISS Afrique, l’institut d’études de Sécurité.

 Source : KLEDU-INFOS
MaliwebPolitique
Le sommet de Pau s’est refermé lundi sur de nouvelles orientations dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. Le Président français Emmanuel Macron a annoncé l’envoi de 220 soldats supplémentaires pour renforcer la force Barkhane qui compte 4500 hommes. Les Présidents Maliens, Burkinabè, Nigériens, Mauritaniens et Tchadiens et leur...